2018/09/12 11:37 KST

Article View Option

Les Corées vont ouvrir un bureau de liaison à Kaesong vendredi

SEOUL, 12 sept. (Yonhap) -- La Corée du Sud et du Nord lanceront officiellement leur bureau de liaison conjoint cette semaine pour encourager les échanges et les contacts transfrontaliers, a déclaré aujourd'hui le ministère de l'Unification.

Le bureau de liaison sera lancé vendredi dans la ville frontalière de Kaesong, au nord de la frontière intercoréenne, et environ 50 à 60 personnes des deux Corées devraient assister à la cérémonie d'ouverture, selon le ministère.

Cette décision fait suite à un accord que les dirigeants des deux Corées ont conclu lors de leur sommet d'avril avec l'espoir que le bureau servira de canal de communication afin de faciliter la coopération intercoréenne sur divers fronts.

«Le bureau de liaison deviendra un canal de consultation et de communication pour faire progresser les relations intercoréennes, atténuer les tensions militaires et instaurer la paix dans la péninsule coréenne», a indiqué le ministère dans un communiqué. «Il sera opérationnel juste après la cérémonie d'ouverture.»

«Nous nous attendons à ce que les relations intercoréennes soient gérées de manière stable avec une communication 24 heures sur 24 et 365 jours par an, ce qui devrait également favoriser les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis», a ajouté le communiqué.

Ce sera la première fois que les deux Corées exploiteront un tel canal de communication.

On s'attendait à ce que le bureau soit lancé en août mais son ouverture a été retardée, apparemment affectée par les préoccupations de Washington selon lesquelles la coopération intercoréenne progresse plus vite que ses négociations de dénucléarisation avec le Nord.

Les Etats-Unis aurait infléchi leur position après le récent voyage de la délégation sud-coréenne à Pyongyang, au cours duquel le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a réaffirmé son engagement en faveur de la dénucléarisation.

Le vice-ministre de l'Unification, Chun Hae-sung, dirigera la partie sud-coréenne, tandis que la Corée du Nord enverra un vice-président du Comité pour la réunification pacifique du pays, une agence nord-coréenne chargée des échanges intercoréens.

Le ministre de l'unification, Cho Myoung-gyon, des députés et des universitaires assisteront également à la cérémonie. Parmi les Nord-Coréens qui seront présents à l'événement, il y aura Ri Son-kwon, qui a dirigé des discussions intercoréennes de haut niveau ces derniers mois, selon le ministère.

lp@yna.co.kr

(FIN)