(2e LD) Les deux Corées tiendront une réunion de haut niveau le 13 août à Panmunjom

2018/08/09 17:46 KST

Article View Option

(2e LD) Les deux Corées tiendront une réunion de haut niveau le 13 août à Panmunjom

SEOUL, 09 août (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord tiendront une réunion de haut niveau la semaine prochaine pour faire le point sur l’application de l’accord du sommet intercoréen d’avril et discuter des préparations pour un nouveau sommet entre leurs leaders, a annoncé ce jeudi le ministère de l’Unification.

La réunion de haut niveau aura lieu lundi prochain du côté nord du village de la trêve de Panmunjom, selon le ministère. Le ministre le l’Unification, Cho Myoung-gyon, dirigera la délégation sud-coréenne.

«Les deux côtés tiendront des discussions approfondies sur les moyens de promouvoir la mise en oeuvre de la déclaration de Panmunjom et sur ce qui est nécessaire pour tenir un sommet intercoréen réussi», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

La déclaration fait référence à l'accord que le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-a ont adopté lors de leur sommet en avril.

Selon ce dernier, les deux parties se sont engagées à travailler à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, à mettre un terme aux actes hostiles l’un envers l’autre et à renforcer les échanges transfrontaliers. Les deux pays ont également promis de se rencontrer à Pyongyang cet automne.

La réunion intervient alors que le processus de dénucléarisation se déroule plus lentement que prévu depuis le sommet du 12 juin entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Les deux pays semblent s’accuser de rechigner à mettre en œuvre ce qui a été convenu par leurs dirigeants pendant le sommet historique.

Les Etats-Unis estiment que le Nord devrait intensifier ses efforts de dénucléarisation,alors que le Nord pense que le processus devrait avoir lieu de manière simultanée et progressive.

La pression semble augmenter sur la Corée du Sud pour qu’elle joue un rôle décisif pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur le programme d'armement nucléaire de la Corée du Nord.

Les deux Corées devraient également discuter au cours des prochains pourparlers de ce qui a été mis en œuvre depuis leur précédent sommet, en particulier en ce qui concerne la coopération et les échanges transfrontaliers.

Depuis la réunion de haut niveau en juin, les deux pays ont étudié les détails de la coopération dans divers domaines, notamment les chemins de fer, les routes et le sport.

Le Nord a fait part de sa frustration face au progrès plus lent que prévu sur ces points. Le gouvernement sud-coréen semble réticent à poursuivre une coopération débridée avec le Nord, contraint par les sanctions à plusieurs niveaux imposées à Pyongyang.

«Nous ferons de notre mieux pour mettre en œuvre rapidement la Déclaration de Panmunjom en poursuivant le dialogue et la coopération, tout en réalisant des progrès durables dans les relations intercoréennes et en instaurant une paix durable sur la péninsule coréenne», a indiqué le ministère.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)