(LEAD) Retour des officiels sud-coréens après l'inspection forestière en Corée du Nord

2018/08/08 21:08 KST

Article View Option

(LEAD) Retour des officiels sud-coréens après l'inspection forestière en Corée du Nord

Le vice-ministre du Service forestier coréen (KFS), Ryu Kwang-soo (à droite), échange une poignée de main avec le vice-directeur du bureau forestier du ministère nord-coréen de la Protection de l'environnement, Kim Song-jun, le mercredi 4 juillet 2018, à la Maison de la paix, bâtiment sud-coréen de la maison de la trêve de Panmunjom, avant leur réunion bilatérale sur la coopération dans le secteur forestier. © Ministère de l'Unification
Réunion intercoréenne sur la coopération forestière

Le vice-ministre du Service forestier coréen (KFS), Ryu Kwang-soo (à droite), échange une poignée de main avec le vice-directeur du bureau forestier du ministère nord-coréen de la Protection de l'environnement, Kim Song-jun, le mercredi 4 juillet 2018, à la Maison de la paix, bâtiment sud-coréen de la maison de la trêve de Panmunjom, avant leur réunion bilatérale sur la coopération dans le secteur forestier. © Ministère de l'Unification

SEOUL, 08 août (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord sont convenues ce mercredi d’établir des mesures de lutte antiparasitaire au cours de leur rencontre de niveau opérationnel qui a été suivie par une inspection conjointe de forêts nord-coréennes, a annoncé le ministère de l'Unification.

Une équipe coréenne de 12 personnes s'est rendue plus tôt dans la journée en Corée du Nord pour mener une inspection forestière conjointe et rechercher les moyens de protéger les arbres des insectes nuisibles et des maladies.

Les officiels dirigés par un directeur du Service forestier coréen (KFS) ont examiné des forêts près du mont Kumgang, situé sur la côte est du Nord.

Des mesures plus détaillées seront élaborées dans un avenir proche après avoir consulté des experts, a précisé le ministère.

Cette visite d’une journée fait suite à l’accord conclu lors de la réunion intercoréenne de travail sur la coopération forestière qui a eu lieu le 4 juillet dernier.

Ils s'étaient mis d’accord pour travailler ensemble en vue de protéger les forêts des ravages causés par les insectes nuisibles et maladies le long de la frontière intercoréenne et dans d’autres régions.

Les deux Corées ont mené une inspection similaire sur le terrain en juillet 2015 près du mont Kumgang. Deux mois plus tard, elles ont lutté ensemble contre les insectes et d’autres dégâts, une initiative qui aurait coûté plus de 100 millions de wons (89.400 dollars).

Par ailleurs, le Nord fera venir demain au Sud six officiels en charge du transport pour discuter de la coopération intercoréenne en vue de moderniser et éventuellement raccorder des voies de chemin de fer traversant leur frontière, a annoncé plus tard dans la journée le ministère.

La réunion, la deuxième du genre, se déroulera au bureau des douanes, de l'immigration et de la quarantaine (CIQ) à Paju, juste au sud de la frontière intercoréenne.

La première réunion s’est tenue le mois dernier à Kaesong pour discuter des résultats de l'inspection d’un segment ferroviaire de 15,3 km entre la ville frontalière nord-coréenne et la Ligne de démarcation militaire (MDL) séparant les deux Corées.

Lors du sommet intercoréen du 27 avril, le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus de travailler ensemble pour moderniser et raccorder des lignes de chemin de fer à travers leur frontière pour approfondir les relations entre les deux pays.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)