Le démantèlement au Nord d’un site de lancement de missiles se poursuit, selon 38 North

2018/08/08 09:29 KST

Article View Option

Le démantèlement au Nord d’un site de lancement de missiles se poursuit, selon 38 North

WASHINGTON, 07 août (Yonhap) -- La Corée du Nord continue à démanteler un site d’essai de moteurs de missile à la suite de l’accord conclu par son dirigeant Kim Jong-un et le président américain Donald Trump, a rapporté ce mardi 38 North, un centre de recherche spécialisé dans les affaires nord-coréennes et basé aux Etats-Unis.

Des images satellite prises vendredi dernier montrent que les activités continuent sur un banc d’essai de moteurs ainsi que sur le pas de tir à la base de lancement de satellites de Sohae, selon le site américain.

Ce développement intervient deux semaines après que 38 North a rapporté le début du démantèlement du site.

«Sur le banc d’essai vertical, utilisé pour tester des moteurs pour missiles balistiques et véhicules de lancement spatiaux, les Nord-Coréens continuent à démonter la structure de base en acier et semblent retirer des réservoirs de combustibles et d’oxydants des bunkers démantelés», a indiqué le centre dans un article.

Alors que des composants du pas de tir ont été également retirés, il reste à voir si les activités sont liées à un démantèlement ou à des modifications de la structure.

«Les activités, cependant, doivent être considérées comme des "premières mesures" avec prudence comme elles ne sont ni permanentes ni irréversibles pour l’instant», selon 38 North. «La destruction de la base en béton du banc d’essai, de la tour du pas de tir, de la base du pas de tir, du déflecteur d’échappement et autres pourraient représenter des actions plus permanentes et irréversibles étant donné qu’il n’y a pas d’autre équipement de même capacité dans le pays», a observé le centre.

Le démantèlement des sites d’essai de missiles est une promesse que Kim a formulée verbalement lors de sa rencontre avec Trump en juin à Singapour, selon le président américain. Dans le communiqué conjoint, Kim s’est également engagé à travailler pour la «dénucléarisation complète» de la péninsule coréenne en échange d’une garantie de sécurité de la part des Etats-Unis.

Trump a félicité le démantèlement rapporté peu après que 38 North a sorti sa première analyse.

«De nouvelles images aujourd’hui montrent que la Corée du Nord a commencé le processus de démantèlement d’un site d’essai de missiles important et nous apprécions cela», a dit Trump.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, s’est montré cependant plus prudent.

«Nous avons fait pression pour qu’il y ait des inspecteurs sur le site quand les installations du site de test de moteurs seront démantelées, conformément à l’engagement du président Kim», a dit Pompeo.

Lancement d'un soi-disant satellite le 7 février 2016 depuis la base de lancement de satellites de Sohae, en Corée du Nord. (Photo d'archives Yonhap)
Lancement d'un soi-disant satellite le 7 février 2016 depuis la base de lancement de satellites de Sohae, en Corée du Nord. (Photo d'archives Yonhap)

kimsy@yna.co.kr

(FIN)