(LEAD) Les nouvelles directives de l'ONU devraient accélérer le programme d'aides humanitaires au Nord

2018/08/07 18:09 KST

Article View Option

(LEAD) Les nouvelles directives de l'ONU devraient accélérer le programme d'aides humanitaires au Nord

SEOUL, 07 août (Yonhap) -- Les nouvelles directives des Nations unies sur l’aide humanitaire en Corée du Nord devraient permettre d'accélérer l'approvisionnement d'aide humanitaire en Corée du Nord, ont fait savoir ce mardi des responsables du gouvernement.

Le Conseil de sécurité a approuvé lundi la proposition américaine destinée à faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire vers le Nord qui connaît une baisse de la production alimentaire et une hausse du nombre d’habitants sous-alimentés, selon des rapports.

En vertu des nouvelles directives, des organisations de l’ONU et d'ailleurs se verront bientôt accorder une dérogation par le comité du Conseil de sécurité supervisant la mise en œuvre des sanctions contre la Corée du Nord pour pouvoir mener des activités au Nord.

«(Le gouvernement) pense qu'il s'agira d'une occasion de résoudre les difficultés qui touchent les activités humanitaires en Corée du Nord et de revitaliser l’aide apportée au Nord par la communauté internationale», a déclaré un responsable du ministère de l’Unification.

Le responsable a dit qu'il n'existe «aucun lien direct» entre la décision des Nations unies et le projet d'aide sud-coréen à la Corée du Nord de 8 millions de dollars incluant des produits nutritifs et des vaccins via le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Le projet décidé en septembre dernier avait été suspendu sur fond de tensions accrues attribuables aux provocations continues du Nord. Le budget est resté non utilisé.

Le responsable a fait savoir que le ministère apportera cette aide «au moment opportun» en fonction des diverses conditions et en consultation avec les agences internationales.

«Le don de 8 millions de dollars est ce que notre gouvernement a promis (à des organisations internationales)», a déclaré un autre officiel du gouvernement qui a requis l’anonymat. «Il devrait prendre de la vitesse à l’avenir.»

La mesure des Nations unies devrait également donner plus de champ libre à Séoul pour apporter de l'aide humanitaire à la Corée du Nord.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)