2018/08/03 14:16 KST

Article View Option

La Biélorussie rapporte à l'ONU le départ d'un agent nord-coréen

SEOUL, 03 août (Yonhap) -- La Biélorussie a pris des mesures «conduisant au départ» d'un agent nord-coréen se trouvant sur la liste noire, a montré ce vendredi son rapport sur la mise en œuvre des sanctions soumis au Conseil de sécurité des Nations unies.

Mise en ligne sur le site Internet du comité des sanctions, le rapport d'avril a indiqué que ces mesures ont été prises en décembre de l’année dernière à l’encontre de Kim Sou-kwang, membre confirmé du Bureau général de reconnaissance du Nord, l’unité de renseignement de l’armée nord-coréenne.

En avril dernier, l’Union européenne (UE) a placé Kim et trois membres de sa famille sur la liste de ses sanctions pour le transfert illicite d’avoirs et ressources qui pourraient contribuer financièrement aux programmes nucléaire et balistiques du Nord.

L’UE a déclaré que Kim s’est livré dans un ensemble de pratiques financières frauduleuses qui sont susceptibles de contribuer aux programmes de la Corée du Nord en rapport avec les armes nucléaires, les missiles balistiques et d’autres armes de destruction massive et a été impliqué dans plusieurs virements bancaires de grande ampleur durant ses activités de diplomate.

Le rapport de la Biélorussie illustre son engagement à mettre en œuvre la résolution 2397 du Conseil de sécurité qui a été adoptée en décembre dernier après le lancement d’un missile balistique intercontinental par Pyongyang en novembre de la même année.

lsr@yna.co.kr

(FIN)