2018/08/02 14:26 KST

Article View Option

Consultations en vue d’une dérogation aux sanctions pour le bureau de liaison intercoréen

SEOUL, 02 août (Yonhap) -- La Corée du Sud est en étroite consultation avec les Nations unies pour obtenir une exemption temporaire des sanctions pour l’établissement du bureau de liaison intercoréen au Nord, a indiqué aujourd’hui un responsable du ministère de l'Unification.

«Des consultations sont en cours», a déclaré l’officiel à la presse sous couvert d'anonymat.

La Corée du Sud avait précédemment demandé aux Etats-Unis d'envisager une exemption des sanctions étant donné que les deux Corées travaillent à l'ouverture du bureau de liaison à la ville frontalière de Kaesong, située du côté nord de la frontière intercoréenne, au cours du mois.

La demande de dérogation a pour but de résoudre les éventuels problèmes pouvant survenir dans le fonctionnement du bureau, tels que l'approvisionnement en carburant pour produire de l'électricité destinée aux personnes et aux installations sur place.

La Corée du Sud a obtenu une dérogation aux sanctions pour les préparatifs des retrouvailles de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953) qui auront lieu du 20 au 26 août au centre de villégiature du mont Kumgang, sur la côte est de la Corée du Nord.

Le responsable a, quant à lui, qualifié de «sans fondement» un reportage des médias japonais relatant que le Nord aurait exigé une coopération économique et la fin officielle de la guerre de Corée en réponse à une offre présumée de Séoul d'organiser un sommet en août.

lp@yna.co.kr

(FIN)