2018/08/01 11:49 KST

Article View Option

Séoul autorise le voyage de hauts cadres de Hyundai au mont Kumgang

(Photo d'archives Yonhap)
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 01 août (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a approuvé la demande de membres de la direction du groupe Hyundai de se rendre en Corée du Nord cette semaine pour une cérémonie commémorative en hommage à leur défunt président Chung Mong-hun, a annoncé aujourd’hui le ministère de l'Unification.

Un total de 15 hauts responsables de Hyundai avaient demandé la permission de se rendre au mont Kumgang, sur la côte est du Nord, vendredi et d’assister à un service commémoratif pour Chung, qui a dirigé le programme de circuits touristiques désormais suspendu en Corée du Nord.

La délégation comprendra la veuve de Chung, la présidente actuelle du groupe Hyundai, Hyun Jeong-eun.

«Nous avons approuvé la demande de voyage d'un point de vue humanitaire», a déclaré un responsable du ministère de l'Unification.

Le groupe Hyundai a organisé des services commémoratifs pour Chung au mont Kumgang chaque année depuis sa mort en 2003, sauf en 2016 et 2017, lorsque les relations intercoréennes étaient gelées.

Le conglomérat a été un partenaire clé dans le programme de circuits intercoréen au mont Kumgang et dans le projet de parc industriel mixte situé dans la ville frontalière de Kaesong en Corée du Nord, tous deux suspendus depuis des années.

En août 2003, Chung s’est défenestré de son bureau de Séoul à la suite d'un scandale sur un versement secret de 500 millions de dollars (428 millions d’euros) par Hyundai à la Corée du Nord avant le sommet intercoréen de 2000.

lp@yna.co.kr

(FIN)