2018/07/09 16:25 KST

Article View Option

Baisse du commerce extérieur nord-coréen en 2017 en raison des sanctions

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a vu l’année dernière ses échanges commerciaux se rétrécir nettement en raison des sanctions des Nations unies (ONU) à son encontre, a montré ce lundi un rapport sur le commerce extérieur en 2017 de la Corée du Nord publié par l’Agence coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA).

Selon le rapport, les échanges commerciaux du pays communiste, exceptés ceux avec la Corée du Sud, ont totalisé 5,55 milliards de dollars, en baisse de 15% par rapport à l’année précédente.

Les exportations de l’Etat communiste ont baissé de 37,2% à 1,77 milliard de dollars l’année dernière, alors que les importations ont augmenté de 1,8% à 3,78 milliards de dollars.

Le déficit commercial a crû de 125,5% en 2017 par rapport l’année précédente pour atteindre 2,01 milliards de dollars.

La KOTRA a attribué la baisse des échanges commerciaux du Nord aux sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

La résolution 2371, qui est entrée en vigueur en août 2017, a eu plus d’impact sur le commerce du Nord par rapport aux précédentes étant donné qu’elle interdit les exportations des principaux produits de l’Etat communiste comme le charbon, le minerai de fer et les produits de la mer, a analysé la KOTRA.

Les échanges commerciaux avec son plus grand partenaire commercial, la Chine, ont également baissé de 13,2% en glissement annuel, à 5,26 milliards de dollars, avec 1,65 milliard de dollars d’exportations et 3,61 milliards d’importations.

Le déficit vis-à-vis de son allié communiste a en revanche progressé de 148,5% pour atteindre 1,96 milliard de dollars. Le commerce avec la Chine représente 94,8% du total des échanges commerciaux nord-coréens.

Outre la Chine, la Russie, l’Inde, les Philippines et le Sri Lanka ont fait partie des cinq plus grands partenaires commerciaux du pays communiste, a ajouté le rapport.

Les exportations de vêtements et combustibles minéraux ont baissé de 18,6% et 65,3% respectivement en 2017 sur un an, alors que celles de fruits frais et fruits secs ont augmenté de 55,2%.

Les importations d’huiles minérales dont le pétrole brut et le pétrole raffiné, ses principaux produits d’importation, ont représenté 10,9% du total des importations du pays communiste.

«Les exportations de produits qui font l’objet des sanctions sévères de l’ONU sont en train de fortement baisser et il faudra regarder de près la durée de l’impact des sanctions.»

Des camions traversent le pont de l'Amitié reliant la Chine à la Corée du Nord.
Des camions traversent le pont de l'Amitié reliant la Chine à la Corée du Nord.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)