2018/07/09 14:28 KST

Article View Option

Séoul considère la déclaration de fin de la guerre comme une «mesure symbolique»

Porte-parole du ministère de l’Unification, Baik Tae-hyun. (Photo d'archives Yonhap)
Porte-parole du ministère de l’Unification, Baik Tae-hyun. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- La déclaration de fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953) que la Corée du Nord a réclamée lors d’une réunion avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo la semaine dernière à Pyongyang sera une «mesure symbolique» si elle a lieu réellement, a estimé ce lundi le porte-parole du ministère de l’Unification, Baik Tae-hyun.

Le porte-parole répondait lors d'un point de presse à une question pour savoir quels changements pourrait apporter l'éventuelle déclaration de fin de la guerre.

«Nous nous attendons à ce que ces mesures soient mises en place sur la base de la confiance entre les pays concernés», a-t-il ajouté.

La déclaration de fin de la guerre envisagée représenterait une déclaration à caractère politique qui interviendrait avant de conclure un traité de paix destiné à mettra un terme au régime d’armistice en place depuis 1953.

Lors du sommet intercoréen du 27 avril dernier, le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont convenus de promouvoir activement les pourparlers trilatéraux impliquant les deux Corées et les Etats-Unis ainsi que des réunions quadrilatérales avec la Chine en vue de déclarer cette année la fin de la guerre, changer l'armistice en traité de paix et instaurer une paix permanente et solide.

lsr@yna.co.kr

(FIN)