2018/07/08 11:26 KST

Article View Option

La KCNA parle de la visite du secrétaire d'Etat américain

Le vice-président du Comité central du Parti du travail de la Corée du Nord, Kim Yong-chol, accueille le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang. (AP=Yonhap)
Le vice-président du Comité central du Parti du travail de la Corée du Nord, Kim Yong-chol, accueille le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang. (AP=Yonhap)

SEOUL, 08 juil. (Yonhap) -- L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté ce dimanche la visite du secrétaire d'Etat américain à Pyongyang et ses réunions avec des officiels nord-coréens.

«Une délégation des Etats-Unis, menée par le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, a quitté Pyongyang samedi après des réunions de haut niveau Corée du Nord-Etats-Unis», a déclaré la KCNA, un jour après que Pompeo a conclu sa visite de deux jours dans la capitale nord-coréenne.

«(Les deux côtés) ont discuté profondément lors de réunions tenues à Pyongyang les 6 et 7 juillet de tous les sujets sur l'application sincère du communiqué conjoint adopté lors du sommet historique Corée du Nord-Etats-Unis», a dit la KCNA, en se référant au sommet du 12 juin entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump à Singapour.

Alors qu’il se dirigeait vers Tokyo samedi pour une réunion trilatérale avec ses homologues sud-coréenne et japonais prévue dimanche, Pompeo a dit à des journalistes que des progrès ont été réalisés en vue de la dénucléarisation.

Les deux côtés ont convenu de tenir une réunion le 12 juillet au village de la trêve de Panmunjom afin de discuter du rapatriement des restes de soldats américains qui ont été tués durant la guerre de Corée (1950-1953).

Le secrétaire a également déclaré que les deux pays lanceront bientôt une réunion de niveau opérationnel afin de discuter de la fermeture du site d'essais de moteurs de missile.

Le Nord, cependant, a blâmé cette visite dans une déclaration d'un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, qui disait que le comportement et la position des Etats-Unis durant les réunions de vendredi et samedi ont été «vraiment regrettables».

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)