2018/07/07 21:35 KST

Article View Option

Pompeo dit avoir réalisé des «progrès» en vue de la dénucléarisation de la Corée du Nord

Le vice-président du Comité central du Parti du travail de la Corée du Nord, Kim Yong-chol, échange une poignée de main avec le secrétaire d'Etat amériain Mike Pompeo à Pyongyang le samedi 7 juillet 2018. (AP=Yonhap)
Le vice-président du Comité central du Parti du travail de la Corée du Nord, Kim Yong-chol, échange une poignée de main avec le secrétaire d'Etat amériain Mike Pompeo à Pyongyang le samedi 7 juillet 2018. (AP=Yonhap)

SEOUL/WASHINGTON, 07 juil. (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré ce samedi que des «progrès» ont été réalisés en vue de la dénucléarisation de la Corée du Nord après une réunion avec Kim Yong-chol, vice-président du Comité central du Parti du travail, à Pyongyang.

Pompeo a atterri à Tokyo après avoir achevé une visite de deux jours en Corée du Nord pour des pourparlers sur la dénucléarisation. Avant de se diriger vers le Japon, Pompeo a déclaré à des journalsites qu'il a tenu une réunion très «productive» et passé «beaucoup de temps» à discuter du calendrier de la dénucléarisation de la Corée du Nord.

«Il y a des sujets compliqués, mais nous avons réalisé des progrès sur la plupart des sujets centraux», a-t-il affirmé selon des journalistes qui ont voyagé avec le secrétaire d'Etat. «Sur certains points, de grand progrès ont été effectués, mais sur d'autres, il y a toujours beaucoup de travail à faire.»

Pompeo a également dit que des officiels américains rencontreront des Nord-Coréens vers le 12 juillet au village de la trêve de Panmunjom afin de discuter du rapatriement des restes de soldats américains qui ont été tués durant la guerre de Corée (1950-1953).

Il a ajouté que la réunion de niveau opérationnel aura lieu dans un avenir proche pour le démantèlement du programme d'armes nucléaires, selon des médias américains.

Pompeo a rencontré le vice-président du Comité central du Parti, pour le deuxième jour consécutif dans la capitale nord-coréenne, et les deux côtés auraient été d'accord pour dire qu'il y a des choses à «clarifier». Kim et Pompeo ont tenu une réunion de six heures, de 9h à 15h, selon les journalistes.

Pompeo a quitté Pyongyang pour se diriger vers Tokyo pour briefer ses homologues sud-coréenne et japonais, à savoir Kang Kyung-wha et Taro Kono, sur les résultats de ses réunions en Corée du Nord.

Durant sa visite, Pompeo n'a pas rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, selon la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert. Pompeo, cependant, a transmis une lettre du président américain Donald Trump au leader nord-coréen.

Pompeo et Kim Yong-chol se sont rencontrés pendant près de trois heures vendredi pour discuter apparemment des détails de l'application de l'accord du sommet entre les dirigeants nord-coréen et américain à Singapour le mois dernier.

«Nous avons eu des discussions sérieuses sur des sujets très importants hier. Alors en pensant à ces discussions, je pense que vous n'avez pas bien dormi la nuit dernière», a dit Kim à Pompeo selon les journalistes. Pompeo a répondu qu'il a bien dormi.

«Il y a beaucoup de choses que je dois clarifier», a ajouté Kim, ce à quoi Pompeo a répondu avoir aussi beaucoup de choses à clarifier.

Plus tôt dans la journée, Nauert a déclaré à des journalistes que les deux pays ont formé un groupe de travail pour discuter des détails du plan de dénucléarisation.

La porte-parole a également dit que le plan du Nord de rapatrier les restes de soldats américains a été discuté lors de la session du premier jour.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)