2018/05/15 17:32 KST

Article View Option

(2e LD) Huit journalistes sud-coréens invités à Punggye-ri pour le démantèlement du site nucléaire

Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 27 avril 2018 à Panmunjom.
Le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 27 avril 2018 à Panmunjom.

SEOUL, 15 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a invité huit journalistes sud-coréens à la cérémonie de démantèlement de son site d’essais nucléaires prévue la semaine prochaine, a annoncé ce mardi le ministère de l’Unification.

Le Nord a invité quatre journalistes d’agence de presse et quatre autres de la télévision pour l’événement qui aura lieu entre les 23 et 25 mai et qui verra le démantèlement du site de Punggye-ri, où le Nord a effectué l'ensemble de ses six essais nucléaires, selon le ministère.

«Les journalistes invités recevront un visa de l’ambassade nord-coréenne en Chine et quitteront Pékin le 22 mai pour arriver à l’aéroport de Kalma à Wonsan avec les autres journalistes étrangers», a précisé le ministère, en s’appuyant sur des informations envoyées par le Nord.

Après leur arrivée à Wonsan sur la côte est, ils se déplaceront vers le site d’essais en train. Ils rentreront à bord d’un avion affrété le 26 ou 27 mai, selon le ministère.

La Corée du Nord a annoncé samedi dernier qu’elle démantèlerait publiquement son site d’essais, situé dans le nord du pays, au cours d’une cérémonie à laquelle seuls des journalistes de la Corée du Sud, de la Chine, de la Russie, des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne seront invités pour couvrir la cérémonie.

Selon des critiques, le site nucléaire était déjà hors service après les six essais nucléaires et son démantèlement pourrait être considéré comme une simple étape symbolique.

Des experts ont observé que cela reste une étape importante vers la dénucléarisation à l’approche du sommet inédit entre la Corée du Nord et les Etats-Unis prévu le 12 juin, où les armes nucléaires seront en tête de l’ordre du jour.

Le gouvernement va demander à la Corée du Nord d'augmenter le nombre de journalistes sud-coréens autorisés à couvrir l'événement, a fait savoir un responsable du bureau présidentiel.

Cette requête sera faite lors du dialogue intercoréen de haut niveau mercredi au village de la trêve de Panmunjom, a-t-il ajouté. « Cheong Wa Dae (le bureau présidentiel) va proposer d'augmenter le nombre de médias et voir si les quotidiens peuvent être ajoutés à la liste, lors des discussions de haut niveau de demain», selon la source.

Le démantèlement du site de Punggye-ri fait suite au sommet intercoréen entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, tenu le 27 avril, au cours duquel les deux dirigeants se sont engagés à dénucléariser complètement la péninsule coréenne.

Il se produira également avant le sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à Singapour le 12 juin.

kimsy@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)