2018/04/20 10:25 KST

Article View Option

La Corée du Nord tiendra une réunion plénière du Parti du travail

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un préside une réunion plénière du Parti du travail le 8 octobre 2017.  (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un préside une réunion plénière du Parti du travail le 8 octobre 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 20 avr. (Yonhap) -- La Corée du Nord va tenir aujourd'hui une réunion plénière du Parti du travail, pendant laquelle elle pourrait envoyer un message de dénucléarisation à l'approche des sommets avec la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Le Comité central du Parti du travail discutera de sujets politiques constituant «une nouvelle étape» en cette période historique, selon l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Durant la session plénière du Parti du travail, les membres et membres suppléants du Comité central discutent et adoptent des principales lignes politiques du parti et des remaniements du personnel.

Le timing de la session attire l'attention alors que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un rencontrera prochainement les présidents de la Corée du Sud et des Etats-Unis. Un changement éventuel de la position de Pyongyang sur son programme nucléaire fera l'objet de toutes les attentions.

Kim tiendra un sommet avec le président Moon Jae-in vendredi prochain, et avec le président américain Donald Trump fin mai et début juin. La dénucléarisation de la Corée du Nord sera à la tête de l'ordre du jour de ces rencontres.

Après avoir visité Pyongyang le mois dernier, les envoyés sud-coréens ont dit à Trump que Kim a exprimé son intention de dénucléariser son pays. Le Nord aurait mentionné la nécessité de mesures progressives et synchronisées pour réaliser la dénucléarisation. Les Etats-Unis ont appelé le Nord à démanteler son programme nucléaire de manière complète, irréversible et vérifiable.

Les experts ont indiqué que le Nord a par le passé utilisé les réunions plénières du Parti du travail pour défendre la poursuite de ses programmes nucléaires.

«Il est fort probable que la Corée du Nord dévoile une nouvelle ligne politique, en révisant sa politique "Byongjin" pendant la session plénière», a déclaré Cheong Seong-chang, chercheur en chef de l'Institut Sejong.

La politique dite «Byongjin», visant à poursuivre en même temps le développement économique et l’armement nucléaire, a été adoptée lors d’une session plénière du Parti du travail tenue en mars 2013.

«Une nouvelle ligne devrait inclure l'intention de la Corée du Nord de se joindre au dialogue sur la dénucléarisation, d'améliorer ses relations avec le Sud, les Etats-Unis et le Japon, ainsi que chercher la paix et la coexistence», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)