2018/04/12 09:22 KST

Article View Option

Le Parlement nord-coréen se réunit sans envoyer de message à l'approche des sommets

La sixième session de la 13e Assemblée populaire suprême se déroule au Palais de Mansudae à Pyongyang le mercredi 11 avril 2018, a rapporté le lendemain l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Assemblée populaire suprême

La sixième session de la 13e Assemblée populaire suprême se déroule au Palais de Mansudae à Pyongyang le mercredi 11 avril 2018, a rapporté le lendemain l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 12 avr. (Yonhap) -- L'Assemblée populaire suprême (APS) de la Corée du Nord s’est réunie, a fait savoir ce jeudi l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), sans envoyer de message en direction de la Corée du Sud et des Etats-Unis à l’approche des sommets à venir.

Cette réunion parlementaire clé est intervenue alors que Séoul et Pyongyang s’apprêtent à organiser un sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant Kim Jong-un le 27 avril prochain. Une rencontre est également prévue entre Kim et le président américain Donald Trump en mai ou juin.

L’APS est l’organe au sommet du pouvoir selon la Constitution nord-coréenne mais en réalité entérine automatiquement les décisions du Parti du travail du Nord.

Elle organise chaque année une session plénière au mois d’avril, principalement pour approuver le budget de l’Etat et les remaniements gouvernementaux. La réunion de cette année a attiré une attention particulière en raison de la possibilité d’envoi de messages au monde extérieur à l’approche des sommets durant cet événement politique interne.

Cela dit, le numéro un du régime semble avoir manqué cette année la réunion de l’APS comme sa participation n’a pas été rapportée par les médias locaux.

Avant cette session parlementaire, le Parti du travail a tenu lundi sa première réunion du Bureau politique depuis février 2015. A cette occasion, Kim a dressé les perspectives du dialogue avec les Etats-Unis, ce qui a constitué son premier commentaire officiel sur la réunion prévue avec Trump.

Lors de la réunion de l’APS, la Commission des affaires de l’Etat a été remaniée en vue de refléter les derniers changements dans la composition des officiels du cabinet et de l'armée.

Le Nord a congédié Hwang Pyong-so, ancien directeur du Bureau politique général de l'Armée populaire de Corée, du poste de vice-président de la commission pour le remplacer par Kim Jong-gak.

Kim Won-hong qui a été limogé de la fonction de ministre de la Sécurité de l’Etat a été également révoqué du poste de membre de la commission. Jong Kyong-thaek lui succèdera à ce poste.

Par ailleurs, au cours de la réunion de l’APS, la Corée du Nord a annoncé son plan de consacrer 15,9% du budget de cette année à la défense nationale, presque la même part que celle de l’année dernière, a montré le rapport.

Le budget de l’Etat devrait s’accroître de 5,1% cette année par rapport à l’année dernière mais le montant n’a pas été dévoilé.

lsr@yna.co.kr

(FIN)