2018/04/11 14:24 KST

Article View Option

(LEAD) Un haut officiel chinois se rendra au Nord avec une troupe artistique

Le leader nord-coréen Kim Jong-un s'entretient avec le chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) Song Tao dans le train spécial du premier lors de sa visite en Chine, a rapporté le mercredi 28 mars 2018 le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le leader nord-coréen Kim Jong-un s'entretient avec le chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) Song Tao dans le train spécial du premier lors de sa visite en Chine, a rapporté le mercredi 28 mars 2018 le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 11 avr. (Yonhap) -- Song Tao, chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), se rendra en Corée du Nord avec une troupe artistique chinoise pour participer au 31e Festival artistique d’amitié Printemps d’avril, a rapporté ce mercredi l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Cette visite d’une troupe artistique de taille importante fera suite à un accord trouvé au cours du premier sommet à Pékin entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président chinois Xi Jinping pour accroître les échanges culturels, a noté la KCNA.

L’agence de presse chinoise Xinhua a précisé que le groupe partirait pour Pyongyang ce vendredi à l’invitation du Parti du travail du Nord.

Le voyage «consolidera la pierre angulaire des échanges culturels RPDC-Chine et renforcera les relations amicales traditionnelles RPDC-Chine à une nouvelle étape élevée», a souligné la KCNA. La RPDC est l’acronyme de République populaire démocratique de Corée, le nom officiel de la Corée du Nord.

Le Nord organise ce festival tous les deux ans pour célébrer l'anniversaire de son défunt fondateur Kim Il-sung, le 15 avril, appelé au Nord «jour du Soleil». L'édition de cette année débutera aujourd'hui et se poursuivra jusqu'à jeudi prochain.

«(La visite) semble être destinée à renforcer les échanges culturels après le sommet Nord-Chine», a estimé Baik Tae-hyun, porte-parole du ministère de l’Unification, lors d’un point de presse.

«Nous suivrons de près pour voir si cela conduira ou non à un autre concert d'une troupe artistique nord-coréenne en Chine après l'annulation d’un spectacle en décembre 2015.»

Le groupe féminin nord-coréen Moranbong Band a annulé subitement un spectacle qui avait été programmé à Pékin en 2015 et est rentré au Nord sur fond de rapports selon lesquels la Chine s’est plainte du plan du Nord de montrer sur scène une vidéo sur le développement par Pyongyang d’une bombe à hydrogène.

Le dernier voyage surprise de Kim en Chine a marqué un tournant important dans les relations entre Pyongyang et Pékin qui s'étaient refroidies ces dernières années à cause des tests nucléaires et balistiques du Nord. Il s'agissait de son premier déplacement à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir à la fin de 2011.

Song avait effectué une visite à Pyongyang en novembre dernier en qualité d'envoyé spécial de Xi mais n'avait pas pu rencontrer Kim Jong-un.

Lors de sa récente visite en Chine, Kim avait été chaleureusement accueilli par Song dans le train spécial qui l’a emmené à Pékin.

lsr@yna.co.kr

(FIN)