2018/03/07 11:38 KST

Article View Option

Le conseiller à la sécurité ira aux Etats-Unis avec un message non dévoilé du Nord

Chung Eui-yong, chef de la délégation sud-coréenne et du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, donne le mardi 6 mars 2018 une conférence de presse sur le résultat de la visite de deux jours à Pyongyang des envoyés spéciaux du président Moon Jae-in. La Corée du Sud et la Corée du Nord ont convenu de tenir un sommet bilatéral le mois prochain.
Point de presse

Chung Eui-yong, chef de la délégation sud-coréenne et du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, donne le mardi 6 mars 2018 une conférence de presse sur le résultat de la visite de deux jours à Pyongyang des envoyés spéciaux du président Moon Jae-in. La Corée du Sud et la Corée du Nord ont convenu de tenir un sommet bilatéral le mois prochain.

SEOUL, 07 mars (Yonhap) -- Chung Eui-yong, conseiller présidentiel à la sécurité nationale, se dirigera demain vers les Etats-Unis pour une visite de deux jours avec les résultats de son récent voyage en Corée du Nord, notamment un message encore non dévoilé du pays communiste, ont fait savoir ce mercredi des officiels du bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Le déplacement prévu fera suite à sa visite de deux jours à Pyongyang au cours de laquelle Chung et quatre autres envoyés spéciaux du président Moon Jae-in ont eu des discussions et un dîner sans précédent avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

La délégation sud-coréenne comprenait aussi Suh Hoon, directeur du Service national du renseignement (NIS). Celui-ci accompagnera le conseiller à la sécurité lors de son voyage aux Etats-Unis, selon Cheong Wa Dae.

Lors d'une conférence de presse hier, Chung a déclaré que le dirigeant nord-coréen a clairement affiché sa volonté de parler avec Washington et de mettre la question de la dénucléarisation sur la table des discussions.

Il a également ajouté être en possession d’un message additionnel du Nord pour les Etats-Unis. «Nous ne pouvons pas tout dévoiler aux médias mais nous avons des positions supplémentaires de la Corée du Nord que nous transmettrons aux Etats-Unis.»

Dès le début, Chung avait clairement affirmé que le principal objectif de son voyage au Nord était de persuader le Nord de tenir des pourparlers avec les Etats-Unis.

De retour de son voyage à Washington, Chung se rendra aussi en Chine et en Russie et Suh au Japon pour expliquer en personne les résultats de leur visite en Corée du Nord.

Les quatre pays participent aux pourparlers à six sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, aux côtés des deux Corées. Ces pourparlers sont à l'arrêt depuis 2008.

lsr@yna.co.kr

(FIN)