2018/02/08 22:27 KST

Article View Option

(3e LD) La Corée du Nord montre des ICBM lors d'une parade militaire de taille réduite

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord a montré ce jeudi ses derniers missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) lors d'une parade militaire de taille réduite pour marquer le 70e anniversaire de l’Armée populaire de Corée (APC), la veille de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang en Corée du Sud, a déclaré ce jeudi une source du gouvernement.

Des images de la Télévision centrale coréenne ont montré ce qui semble être un missile balistique intercontinental Hwasong-15, qui serait capable d'atteindre le territoire américain. D'autres armes faisaient partie du défilé, telles que les missiles balistiques Hwasong-12 et Hwasong-14 , plusieurs types d'artilleries, de tanks et de véhicules blindés.

Un escadron de chasseurs a créé le chiffre 70 avec des fumigènes au dessus du défilé.

«La Corée du Sud et les Etats-Unis ont appris que la parade militaire de la Corée du Nord a débuté à 11h30 (heure de Séoul)» sur la place Kim Il-sung à Pyongyang, selon la source.

Celle-ci n'a duré qu'environ une heure et demie et a été d'envergure réduite.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un salue les troupes lors du défilé militaire à Pyongyang ce jeudi 8 février 2018. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un salue les troupes lors du défilé militaire à Pyongyang ce jeudi 8 février 2018. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est adressé aux troupes. «Nous devrons empêcher les agresseurs de tenter de transgresser ou de tourner en ridicule notre dignité et souveraineté ne serait-ce que de 0,001 millimètres», a dit Kim, qui a ajouté que la parade montrera le statut de puissance militaire de classe internationale de la Corée du Nord.

Ri Sol-ju, la femme de Kim, était sur le balcon à côté de son mari, tout comme plusieurs hauts responsables dont Kim Jong-gak, le nouveau chef du Bureau de politique générale, et Kim Yong-nam, le chef d'Etat protocolaire, qui dirigera la délégation nord-coréenne à PyeongChang.

Le Nord n'a pas diffusé le défilé en direct, chose rare. La précédente parade, organisée pour commémorer le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la nation Kim Il-sung, avait débuté à 10h05 et s'était terminée à 12h56 et avait été diffusée en direct.

Cette anniversaire avait auparavant lieu le 15 avril. Les médias nord-coréens ont assuré que le choix de la nouvelle date n'a rien à voir avec les Jeux olympiques sud-coréens.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)