2018/02/08 09:37 KST

Article View Option

Une parade militaire attendue aujourd’hui au Nord, la veille de l’ouverture des JO

SEOUL, 08 fev. (Yonhap) -- Une parade militaire pourrait avoir lieu ce jeudi en Corée du Nord pour marquer le 70e anniversaire de la fondation de l’Armée populaire de Corée (APC), la veille de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang en Corée du Sud.

La Corée du Nord a récemment désigné le 8 février comme le jour de ses forces armées, alimentant des préoccupations selon lesquelles l’événement militaire attendu pourrait avoir un effet négatif sur l’atmosphère de réconciliation encouragée par sa participation aux JO d’hiver qui auront lieu du 9 au 25 de ce mois-ci.

Pyongyang organise généralement des défilés militaires pour ses fêtes nationales importantes afin de démontrer sa puissance militaire en exhibant des armes nouvellement développées dont des missiles.

Cette photo, publiée le dimanche 16 avril 2017 par le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun, montre des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) exhibés lors d'un grand défilé militaire organisé la veille sur la place Kim Il-sung pour célébrer le 105e anniversaire de ce dernier, défunt fondateur de la Corée du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Cette photo, publiée le dimanche 16 avril 2017 par le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun, montre des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) exhibés lors d'un grand défilé militaire organisé la veille sur la place Kim Il-sung pour célébrer le 105e anniversaire de ce dernier, défunt fondateur de la Corée du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

L’APC a vu le jour le 8 février 1948 et cette date a donc été le jour de l’anniversaire de la fondation de l’armée jusqu’en 1977. L’Etat communiste a cependant changé la date au 25 avril les années suivantes, jour où l’ancien fondateur de l’Etat a créé les guérillas antijaponaises en 1932.

L'événement militaire d’aujourd'hui pourrait mobiliser près de 50.000 personnes dont environ 13.000 soldats, selon des officiels du gouvernement sud-coréen.

Cho Myoung-gyon, ministre sud-coréen de l’Unification, a précédemment indiqué que la Corée du Nord pourrait organiser une parade militaire «menaçante» pour l’anniversaire en mobilisant des effectifs militaires considérables et presque toutes ses armes.

La Corée du Nord a rejeté ces critiques, en insistant que personne n’a le droit de contester la célébration de l’anniversaire militaire.

Selon des experts, la Corée du Nord, sous le coup de sanctions internationales plus dures, pourrait organiser une parade militaire moins importante que prévu, en vue de chercher une occasion de discuter avec les Etats-Unis durant les Jeux olympiques.

Les deux Corées se sont lancées dans une vague de diplomatie sportive après que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a tendu une branche d’olivier à Séoul dans son discours du Nouvel An dans un contexte de fortes tensions causées par les provocations nucléaires et balistiques du Nord.

Pyongyang a annoncé mercredi l’envoi de Kim Yo-jong, la sœur de Kim Jong-un, en Corée du Sud vendredi en tant que membre de la délégation de haut niveau aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang.

La dernière parade militaire nord-coréenne a eu lieu avril de l’année dernière et avait marqué le 105e anniversaire de l’ancien fondateur défunt de l’Etat, Kim Il-sung.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)