2018/01/11 16:49 KST

Article View Option

Le numéro deux nord-coréen nommé à la tête d'un département clé du Parti du travail

L'envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, Song Tao, chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) (à droite), échange une poignée de main avec le vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, Choe Ryong-hae, le vendredi 17 novembre 2017 à Pyongyang. (Capture du site Internet du PCC)
Envoyé spécial de Xi Jinping et Choe Ryong-hae

L'envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, Song Tao, chef du département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) (à droite), échange une poignée de main avec le vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, Choe Ryong-hae, le vendredi 17 novembre 2017 à Pyongyang. (Capture du site Internet du PCC)

SEOUL, 11 jan. (Yonhap) -- Choe Ryong-hae, le membre le plus proche de l’entourage du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a été nommé à la tête du département supervisant les activités du Parti du travail de la Corée du Nord, a fait savoir ce jeudi le ministère de l’Unification.

Choe, vice-président du Comité central du Parti du travail, est devenu le directeur du département d'organisation et de direction, selon des données fournies par le ministère sud-coréen.

Les médias nord-coréens ont rapporté l’année dernière que Choe, âgé de 68 ans, a été nommé directeur de département au cours d’une assemblée générale du Comité central du Parti en octobre dernier, sans préciser le nom de la division.

Le chef du département d'organisation et de direction est en charge de la politique du personnel du Parti. L’ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, défunt père de Kim Jong-un, a accédé à ce poste en 1973 et l’a occupé jusqu’à son décès à la fin de 2011.

Le ministère a ajouté que Jong Kyog-thaek a été nommé à la tête du ministère de la Sécurité de l’Etat, l’agence du renseignement, remplaçant ainsi Kim Won-hong qui aurait été purgé à la suite d'une inspection du Parti.

Shin Ryong-man est devenu le directeur du Bureau 39, connu comme une unité spéciale du Parti en charge de gérer les fonds secrets de Kim Jong-un. Il est considéré comme le «coffre-fort personnel» du numéro un du régime communiste pour son rôle consistant à lever et gérer les fonds secrets et acquérir des biens de luxe.

Le ministère a ajouté que l’agence en charge des affaires intercoréennes a été placée sous la houlette du gouvernement nord-coréen.

En juin 2016, la Corée du Nord a promu le Comité pour la réunification pacifique de la patrie au rang d’appareil d’Etat.

Le chef du Comité est Ri Son-gwon qui a dirigé la délégation nord-coréenne composée de cinq membres lors de la réunion intercoréenne de haut niveau qui a eu lieu mardi au village de la trêve de Panmunjom.

lsr@yna.co.kr

(FIN)