2018/01/11 14:07 KST

Article View Option

Pyongyang demande la suspension des exercices militaires sud-coréano-américains

Un bombardier stratégique américain B-1B Lancer et des chasseurs sud-coréens et américains volent dans le ciel de la province du Gangwon le mercredi 6 décembre 2017 lors d'un exercice de simulation de bombardement effectué dans le cadre de la manœuvre aérienne conjointe baptisée Vigilant ACE.
Bombardier et chasseurs américains

Un bombardier stratégique américain B-1B Lancer et des chasseurs sud-coréens et américains volent dans le ciel de la province du Gangwon le mercredi 6 décembre 2017 lors d'un exercice de simulation de bombardement effectué dans le cadre de la manœuvre aérienne conjointe baptisée Vigilant ACE.

SEOUL, 11 jan. (Yonhap) -- La Corée du Nord a appelé ce jeudi la Corée du Sud à suspendre ses exercices militaires avec les Etats-Unis en avançant que ceux-ci constituent la cause fondamentale de l’escalade des tentions sur la péninsule coréenne.

Cet appel est intervenu deux jours après que les deux Corées sont tombés d’accord lors d’un dialogue de haut niveau sur la participation du Nord aux prochains Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront le mois prochain au Sud et la tenue d’une réunion militaire pour apaiser les tensions.

«Si les autorités sud-coréennes souhaitent vraiment une détente et la paix, elles doivent d’abord arrêter tous les actes militaires qu’elles effectuent (avec les Etats-Unis) contre leurs frères», a déclaré le Rodong Sinmun, organe de presse du Parti du travail du Nord.

L'armement et les exercices militaires conjoints de grande ampleur destinés à menacer et attaquer le Nord sont la principale source des tensions intercoréennes et entraînent la péninsule dans une situation dangereuse sans précédent, a indiqué le quotidien.

«Les deux Corées ne peuvent mettre fin à la méfiance mutuelle et à la confrontation et se diriger vers l’unification sous des tensions militaires persistantes», a déploré le journal.

Le Nord devrait donc hausser le ton pour la suspension des manœuvres sud-coréano-américaines lors de la réunion militaire coréenne envisagée.

Plus tôt, Séoul et Washington étaient convenus de reporter leurs exercices conjoints à après les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver qui se tiendront à PyeongChang du 9 au 25 février et du 9 au 18 mars, respectivement.

lsr@yna.co.kr

(FIN)