2018/01/10 11:18 KST

Article View Option

Les pourparlers intercoréens n’affaibliront pas les pressions sur le Nord, assure Séoul

Ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-gyon

SEOUL, 10 jan. (Yonhap) -- Le ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-gyon a balayé aujourd’hui les inquiétudes sur le fait que le dialogue intercoréen pourrait créer une fissure dans le front uni pour pousser Pyongyang à abandonner ses armes nucléaires.

La Corée du Nord a accepté hier d'envoyer une délégation aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, qui se tiendront au sud de la frontière le mois prochain, et de tenir des pourparlers militaires avec la Corée du Sud afin de discuter des moyens de réduire les tensions frontalières.

Cho a déclaré qu'il n'estimait pas que ces discussions nuiront aux efforts de la communauté internationale pour imposer des sanctions et des pressions au Nord pour ses programmes nucléaire et balistique.

«Je ne pense pas que les pourparlers avec la Corée du Nord aillent à l'encontre de l'approche à deux voies (du gouvernement) de la recherche de sanctions et du dialogue», a déclaré le ministre devant un groupe de journalistes.

Cho, le délégué en chef de la Corée du Sud pour la réunion d'hier, a souligné la nécessité de reprendre le dialogue sur la dénucléarisation de la Corée du Nord. Mais son homologue nord-coréen se serait vivement plaint à ce sujet.

«Nous avons dit ce que nous voulions dire en termes de liens intercoréens, en incluant la question nucléaire du Nord», a déclaré le ministre.

lp@yna.co.kr

(FIN)