2018/01/10 09:43 KST

Article View Option

Le CIO accueille chaleureusement la décision du Nord de participer aux JO de PyeongChang

SEOUL, 10 jan. (Yonhap) -- Le Comité international olympique (CIO) a salué la décision de la Corée du Nord d'envoyer une délégation aux Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront le mois prochain en Corée du Sud, en la décrivant comme un «grand pas en avant dans l’esprit olympique».

La Corée du Nord a convenu d’envoyer des athlètes ainsi que des hauts officiels, supporters, artistes, journalistes et représentants du Comité national olympique aux Jeux olympiques d’hiver 2018 qui se tiendront à PyeongChang, à 180 km à l’est de Séoul et 80 km au sud de la frontière intercoréenne. Il s’agira de la première participation du Nord à des JO organisés par le Sud. Il avait boycotté les JO d’été de Séoul en 1988.

Le président du CIO, Thomas Bach, qui avait promis son soutien pour assurer la présence nord-coréenne aux prochaines Olympiades, s’est félicité de cet accord.

Le président du CIO Thomas Bach lors d'une conférence de presse au siège du CIO à Lausanne le 6 décembre 2017 (EPA=Yonhap)
Le président du CIO Thomas Bach lors d'une conférence de presse au siège du CIO à Lausanne le 6 décembre 2017 (EPA=Yonhap)

«Le CIO accueille avec une grande satisfaction les propositions sur lesquelles la république de Corée et la République populaire démocratique de Corée sont tombées d'accord», a déclaré Bach dans un communiqué publié hier, en faisant référence aux deux Corées par leur nom officiel. «Ces propositions marquent un grand pas en avant dans l'esprit olympique», a-t-il estimé.

Le CIO a ajouté qu’il attendait désormais les rapports officiels de la réunion d’hier concernant le nombre et les noms des athlètes nord-coréens.

Le membre nord-coréen du CIO, Chang Ung, est actuellement en Suisse et devrait s’entretenir avec Bach.

Bien que la Corée du Nord n’ait pas d’athlètes qualifiés, le CIO a dit qu’il se montrerait flexible envers les sportifs nord-coréens. Le duo de patinage artistique nord-coréen formé de Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik avait obtenu leur ticket pour les JO de PyeongChang en septembre dernier mais leur fédération nationale a manqué la date limite du 30 octobre pour les inscrire officiellement à la compétition.

La Corée du Sud a proposé hier un défilé conjoint lors des cérémonies d’ouverture et de clôture mais la délégation nord-coréenne n’a pas encore répondu à cette proposition. Les deux parties auront des discussions pratiques sur la participation nord-coréenne et devraient décider des détails sur le défilé conjoint proposé concernant par exemple le drapeau et le porte-drapeau.

lsr@yna.co.kr

(FIN)