2017/11/13 15:31 KST

Article View Option

Aux yeux de Séoul, Pyongyang a fait preuve de «relative retenue» lors de la visite de Trump

Porte-parole du ministère de l'Unification Baik Tae-hyun. (Photo d'archives Yonhap)
Porte-parole du ministère de l'Unification Baik Tae-hyun. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 13 nov. (Yonhap) -- Le ministère de l’Unification a estimé ce lundi que la Corée du Nord a montré une «relative retenue» durant la dernière visite du président américain Donald Trump à Séoul alors que des rapports émettaient la possibilité d'un dialogue direct entre Washington et Pyongyang.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a condamné samedi dernier la tournée en Asie de Trump en la décrivant comme le voyage d’un belliciste en vue d’une confrontation. Il a avancé que Trump cherchait la confrontation entre le Nord et la communauté internationale en «diabolisant» le régime.

Le ministère sud-coréen a noté toutefois que le niveau des dénonciations du Nord était atténué par rapport à sa condamnation lors de la visite en 2014 de Barack Obama à Séoul.

«Le Nord a semblé montrer une relative retenue à propos de la visite de Trump. Il n’y a pas eu de menace d’action militaire et les critiques du Nord contre Trump semblent avoir été réduites», a observé Baik Tae-hyun, porte-parole du ministère, lors d’un point de presse.

A propos de la possibilité d'un dialogue direct entre les Etats-Unis et le Nord, Baik s'est contenté de dire qu'il continuera à surveiller de très près les mouvements liés.

lsr@yna.co.kr

(FIN)