2017/11/10 14:11 KST

Article View Option

Des aides supplémentaires pour les entreprises du parc industriel de Kaesong

SEOUL, 10 nov. (Yonhap) -- Séoul a annoncé ce vendredi des aides supplémentaires pour les entreprises sud-coréennes frappées par la suspension de la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, en Corée du Nord.

Ces aides seront apportées aux sociétés affectées par la fermeture du complexe industriel de Kaesong et la suspension du programme touristique au mont Kumgang, ainsi qu’aux entreprises liées aux autres projets économiques concernés par les sanctions de Séoul contre le Nord appliquées depuis 2010.

«La mesure a été conçue pour assumer la responsabilité de l'Etat vis-à-vis de ces entreprises qui subissent des revers économiques inattendus en raison des changements de décisions politiques du gouvernement», a déclaré le ministère de l'Unification dans un communiqué.

Le gouvernement Moon Jae-in a revu les mesures pour gérer les dommages des entreprises qui souffrent à cause des politiques fermes prises par les gouvernements conservateurs précédents entre février 2008 et mai 2017.

Le ministère a indiqué avoir décidé de fournir 66 milliards de wons (59 millions de dollars) d’aides supplémentaires aux entreprises qui ont investi dans le complexe industriel de Kaesong, en plus de l'aide gouvernementale précédente de 517,3 milliards de wons.

Séoul a suspendu la zone industrielle en février 2016 en réponse au quatrième essai nucléaire et à un lancement de missile de longue portée du Nord.

Les entreprises revendiquent que la fermeture leur a fait perdre plus de 1.500 milliards de wons, en disant que le soutien financier du gouvernement n'est pas suffisant pour couvrir les dommages encourus.

Mais le gouvernement estime leurs pertes à quelque 786 milliards de wons. Le ministère a indiqué que le nouveau soutien contribuera à couvrir 74% des dommages.

Le complexe industriel, ouvert en 2004, accueillait 124 entreprises sud-coréennes et embauchait plus de 54.000 travailleurs nord-coréens pour produire des articles manufacturés à forte intensité de main-d’œuvre, tels que des vêtements et ustensiles.

Complexe industriel de Kaesong (Photo d'archives Yonhap)
Complexe industriel de Kaesong (Photo d'archives Yonhap)

Le ministère aidera également d'autres investisseurs de projets intercoréens après avoir effectué un audit préalable sur leurs pertes. Ce sera la première fois qu’ils recevront des aides du gouvernement.

Environ 1.000 firmes sud-coréennes ont investi dans les projets économiques intercoréens ou signé des accords économiques avec la Corée du Nord entre 1998 et 2008 sous des administrations progressistes.

Mais ils ont été fortement impactés par la suspension du programme touristique du mont Kumgang en 2008 après qu'une femme sud-coréenne a été tuée par un soldat nord-coréen à la station touristique et que des sanctions économiques ont été imposées en mai 2010 suite au naufrage du navire de guerre sud-coréen Cheonan.

Le gouvernement a fait savoir que le nombre d'entreprises qui feront l'objet de ces nouvelles aides financières sera décidé après un examen. Les fonds seront fournis en février prochain au plus tôt.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)