2017/11/06 14:02 KST

Article View Option

Donald Trump se dit «ouvert» à une rencontre avec Kim Jong-un

WASHINGTON, 05 nov. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré qu'il serait «certainement ouvert» à une entrevue avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un alors qu'il entamait son premier voyage en Asie la semaine dernière.

Dans une interview diffusée hier, la présentatrice de l’émission d'information américaine «Full Measure», Sharyl Attkisson, a demandé à Trump s'il pourrait s’asseoir en face d'un dictateur.

«Je pourrais m’asseoir avec n’importe qui si j’en ressens le besoin», a déclaré le chef d’Etat. «Je ne pense pas qu’il s’agisse de force ou de faiblesse. Je crois que s'asseoir avec les gens n'est pas une mauvaise chose, donc je serais certainement ouvert à cela.»

Cependant, il ne s'est pas engagé : «Mais nous verrons où cela mène, je pense qu’il est encore bien trop tôt.»

Trump est actuellement au Japon pour la première étape de sa tournée en Asie. Il se rendra ensuite en Corée du Sud, en Chine, au Vietnam et aux Philippines, où il rencontrera les dirigeants respectifs afin de coordonner les politiques à l’égard de la Corée du Nord et en matière de commerce.

Son voyage intervient dans un contexte de tensions accrues autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord, que les observateurs attribuent en partie à la guerre des mots entre Trump et Kim.

Le président américain a appelé le dirigeant nord-coréen «Little Rocket Man» et a menacé de «détruire totalement» le pays communiste si cela est nécessaire. Kim, pour sa part, a qualifié Trump de «radoteur américain mentalement dérangé» et a menacé de faire exploser une bombe H dans l'océan Pacifique.

Lorsque Attkisson lui a demandé s'il pensait que Pyongyang était susceptible de frapper les Etats-Unis avec une arme nucléaire, Trump a répondu par la négative.

«J'espère que quelque chose va fonctionner. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas le cas. Mais j'espère vraiment que quelque chose va s’accomplir», a-t-il dit, notant que le président chinois Xi Jinping «travaille très dur» pour aider à résoudre le problème.

Trump a également promis que «rien de fâcheux ne se passera» en termes d'actions américaines ou nord-coréennes durant son voyage.

Sans livrer davantage de précisions, il a ajouté : «Je peux vous dire que nous sommes une nation très, très solide, qui se renforce avec le temps, […] pas seulement notre économie mais aussi notre armée.»

Cette combinaison de photos publiée par AP montre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. (Yonhap)
Cette combinaison de photos publiée par AP montre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. (Yonhap)

lp@yna.co.kr

(FIN)