2017/11/06 00:00 KST

Article View Option

(LEAD) Séoul soumet 18 représentants de banques nord-coréennes à ses sanctions unilatérales

SEOUL, 06 nov. (Yonhap) -- Le gouvernement a décidé ce lundi d’ajouter sur sa liste noire 18 représentants de banques nord-coréennes dans le cadre de ses sanctions unilatérales destinées à bloquer les sources de financement des programmes d'armes de destruction massive et de missiles balistiques, a fait savoir ce lundi le ministère des Affaires étrangères.

«Le gouvernement a désigné 18 responsables d'institutions financières faisant l’objet des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour les soumettre à nos sanctions unilatérales dans le but de bloquer les transactions financières destinées à développer des armes de destruction massive et des missiles balistiques, après avoir mené d'étroites discussions avec les pays concernés afin de pleinement mettre en œuvre la résolution onusienne contre la Corée du Nord», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse.

Ces personnes représentant des banques nord-coréennes dans des pays étrangers comme la Chine, la Russie et la Libye sont impliquées dans le financement des programmes de développement d’armes de destruction massive, a expliqué le ministère. Elles incluent Kang Min, représentant de la Korean Daesong Bank en Chine, Ri Un-song, représentant de la Korea United Development Bank en Russie et Ku Ja-hyong, représentant de la Foreign Trade Bank.

Cette mesure permettra de bloquer les sources de financement illégales du Nord et contribuera à renforcer les efforts de la communauté internationale destinés à appliquer les sanctions adoptées par le Conseil de sécurité contre le régime nord-coréen, a noté le ministère.

«Le gouvernement poursuivra ses efforts pour résoudre de manière pacifique le problème nucléaire nord-coréen en ramenant la Corée du Nord sur le chemin du dialogue à travers des sanctions et pressions», selon le ministère.

Cette décision de Séoul a été annoncée la veille de l'arrivée du président américain Donald Trump en Corée du Sud. Ce dernier tiendra un sommet avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in qui sera largement dominé par la menace nucléaire grandissante posée par le Nord.

lsr@yna.co.kr

(FIN)