2017/10/12 14:59 KST

Article View Option

Kaesong : les sociétés sud-coréennes veulent se rendre au Nord

Shin Han-yong, président de la commission d'urgence de l'Association des entreprises du complexe industriel de Kaesong (2e à partir de la droite), avant de déposer des demandes d'autorisation de se rendre au complexe
Shin Han-yong, président de la commission d'urgence de l'Association des entreprises du complexe industriel de Kaesong (2e à partir de la droite), avant de déposer des demandes d'autorisation de se rendre au complexe

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- Les entreprises sud-coréennes possédant une usine au complexe industriel de Kaesong ont demandé ce jeudi au gouvernement de Séoul de les autoriser à se rendre au complexe pour inspecter leurs installations, ont fait savoir des officiels.

Ces demandes ont été déposées alors que la Corée du Nord a laissé entendre la semaine dernière que les activités ont été relancées dans la zone industrielle sans le consentement des sociétés sud-coréennes qui ont dû quitter le complexe situé au Nord en laissant derrière elles des équipements suite à sa fermeture en février 2016.

«Nous ne savons pas si nous pourrons nous rendre dans la zone industrielle mais nous espérons que notre visite, si elle a lieu, aidera à améliorer les relations intercoréennes tendues», a déclaré Shin Han-yong, président de la commission d'urgence de l'Association des entreprises du complexe industriel de Kaesong.

La perspective de voyage reste toutefois sombre comme il est peu probable que la Corée du Nord donne son feu vert sur fond de tensions accrues à cause des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

«Le gouvernement verra pour décider d'approuver ou non les requêtes des sociétés après avoir tenu compte de divers facteurs», a déclaré un officiel du ministère de l'Unification.

Tout voyage des Sud-Coréens en Corée du Nord exige l'approbation du gouvernement de Séoul ainsi que le consentement de Pyongyang. Les deux pays sont toujours techniquement en état de guerre, la guerre de Corée (1950-1953) s’étant terminée par un armistice et non un traité de paix.

lsr@yna.co.kr

(FIN)