2017/10/09 16:55 KST

Article View Option

Jimmy Carter souhaite aller à Pyongyang pour rencontrer Kim Jong-un, selon un expert sur la Corée du Nord

L'ancien président américain Jimmy Carter. (AP=Yonhap)
L'ancien président américain Jimmy Carter. (AP=Yonhap)

WASHINGTON, 08 oct. (Yonhap) -- L'ancien président américain Jimmy Carter souhaite aller en Corée du Nord pour rencontrer le dirigeant Kim Jong-un afin de résoudre le dossier du nucléaire, selon le spécialiste de la Corée du Nord et professeur émérite à l'université de Géorgie Park Han-shik.

Park a déclaré ce dimanche à l'agence de presse Yonhap par téléphone que l'ancien président Carter «souhaite jouer un rôle pour résoudre la situation sévère, comme il l'avait fait en 1994 en se rendant en Corée du Nord, sous l'administration Bill Clinton». Le professeur a ajouté qu'il a rencontré Carter le 28 septembre.

«Nous avons discuté, et son intention de se rendre au Nord a été transmise à Pyongyang», a dit Park. «Nous n'avons pas encore reçu de réponse de la part de la Corée du Nord. Je pense que Pyongyang considère actuellement sérieusement cette proposition.»

Le professeur émérite à l'université de Géorgie Park Han-shik.
Le professeur émérite à l'université de Géorgie Park Han-shik.

L'ancien président américain a proposé le 3 octobre à travers le quotidien américain Washington Post d'envoyer une délégation de haut niveau en Corée du Nord afin de négocier de façon pacifique, et a estimé que des attaques militaires ou des sanctions économiques plus dures ne peuvent pas résoudre immédiatement la crise actuelle.

«L'ancien président Carter a fait également part deux ou trois fois de son intention de visiter le Nord au président américain Donald Trump, mais, selon Carter, Trump a répondu que le sujet nord-coréen est son travail et que ce n'est pas un sujet pour un ancien chef d'Etat. Il lui a aussi demandé de le laisser tranquille», a transmis Park.

«Si la Corée du Nord envoie officiellement une lettre d'invitation, nous pourrons discuter à nouveau avec le président Trump, mais s'il continue à s'opposer (à la visite), on avisera le moment venu.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)