2017/10/02 11:48 KST

Article View Option

Trump dissuade Tillerson de parler à la Corée du Nord

Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat américain qui est en visite à Pékin, regarde le 30 septembre 2017 le président chinois Xi Jinping échanger une poignée de main avec les délégués américains. (AFP=Yonhap)
Rex Tillerson à Pékin

Rex Tillerson, le secrétaire d'Etat américain qui est en visite à Pékin, regarde le 30 septembre 2017 le président chinois Xi Jinping échanger une poignée de main avec les délégués américains. (AFP=Yonhap)

WASHINGTON, 01 oct. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré ce dimanche avoir dissuadé le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson de parler à la Corée du Nord de son programme d’armement nucléaire, estimant qu'il s'agit d'une perte de temps.

«J’ai dit à Rex Tillerson, notre excellent secrétaire d’Etat, que c’est une perte de temps que d’essayer de négocier avec Little Rocket Man», a écrit le président américain sur son compte Twitter, faisant référence au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. «Conservez votre énergie Rex, nous allons faire ce qui doit être fait!»

Trump a récemment menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord à la suite de son dernier essai nucléaire et de ses tirs de missiles balistiques, alimentant ainsi la peur d'un conflit armé sur la péninsule coréenne.

Tillerson a dit ce dimanche que les Etats-Unis maintiennent des canaux de communication avec Pyongyang et qu’on n’est pas «dans le noir».

«Nous pouvons leur parler. Et nous leur parlons», a-t-il déclaré à des journalistes lors d’une visite à Pékin.

Le département d’Etat américain a ajouté dans un communiqué que la Corée du Nord n’a encore montré aucun intérêt à discuter de la dénucléarisation.

Pyongyang a refusé de faire marche arrière malgré les tensions toujours plus sévères contre le régime nord-coréen, affirmant que ses armes nucléaires le protègent de l’hostilité des Etats-Unis.

«Etre gentil vis-à-vis de Rocket Man n’a pas marché en 25 ans. Pourquoi cela marcherait-il aujourd’hui? Clinton a échoué, Bush a échoué et Obama a échoué. Je ne vais pas échouer», a ajouté le président américain dimanche sur Twitter.

Trump semble faire référence aux accords ayant visé à démanteler le programme d'armement nucléaire de Pyongyang en échange d'une aide économique. Le régime nord-coréen avait manqué à ses engagements en menant de nouveaux essais nucléaires et tirs de missiles balistiques.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)