2017/09/28 21:09 KST

Article View Option

Warmbier : la Corée du Nord critique Trump suite à ses allégations de torture

SEOUL, 28 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a critiqué ce jeudi le président américain Donald Trump pour avoir «faussement» allégué que le régime a torturé Otto Warmbier, l'étudiant américain mort en juin quelques jours après avoir été libéré d'une détention prolongée en Corée du Nord.

Le président américain a écrit mardi sur Twitter que «Otto a été torturé d’une façon inimaginable par la Corée du Nord», réagissant à une interview donnée par les parents du défunt.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a rejeté cette allégation et a menacé les Etats-Unis de «conséquences dévastatrices» pour avoir tenté de diffamer le régime et le leadership suprême nord-coréens.

«Le fait que les Etats-Unis vont jusqu'à utiliser une personne morte dans leur campagne de conspiration afin d'alimenter l'atmosphère internationale visant à faire pression sur la RPDC (Corée du Nord) montre combien est veule et impénitente l'hostilité des politiciens américains envers la RPDC», selon le communiqué du ministère.

Le ministère nord-coréen a réaffirmé que l'étudiant de l'Université de Virginie n'a jamais été torturé avant d'être renvoyé vers les Etats-Unis. La façon du gouvernement américain d'exploiter sa mort est une tactique sournoise et enfantine, a ajouté le ministère nord-coréen.

«Trump devrait réfléchir aux conséquences dévastatrices de la conspiration anti-RPDC et être pleinement conscient qu'ils seront lui et sa clique tenus entièrement responsables de tous les événements indésirables causés par les remarques imprudentes qu'il prononce en remuant sa langue dans sa grande bouche», a conclu le ministère.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)