2017/09/19 09:45 KST

Article View Option

L'Espagne va expulser l'ambassadeur nord-coréen en réaction à l'essai nucléaire

L'ambassadeur nord-coréen en Espagne, Kim Hyok-chol (EPA=Yonhap)
L'ambassadeur nord-coréen en Espagne, Kim Hyok-chol (EPA=Yonhap)

WASHINGTON, 18 sept. (Yonhap) -- L'Espagne a ordonné à l'ambassadeur nord-coréen Kim Hyok-chol de quitter le pays en le désignant persona non grata, «personne n'étant pas la bienvenue», en raison du refus de Pyongyang de mettre fin à son programme nucléaire, a rapporté ce lundi l'Agence France-Presse (AFP).

Selon l’AFP, le ministère espagnol des Affaires étrangères a déclaré que le sixième essai nucléaire est une menace grave à la paix et a ordonné à l'ambassadeur nord-coréen de quitter l'Espagne avant la fin du mois de septembre.

«Aujourd'hui, l'ambassadeur nord-coréen a été convoqué et s'est vu notifier la décision qu'il devait se considérer comme persona non grata et devait de fait cesser de travailler et quitter le pays avant le 30 septembre», a indiqué le communiqué du ministère espagnol, selon l’AFP.

C'est la première fois qu'un pays européen expulse un ambassadeur nord-coréen en raison du dossier nucléaire de Pyongyang. La Corée du Nord a ouvert son ambassade en Espagne en 2014.

Plus tôt ce mois-ci, le Mexique a expulsé l'ambassadeur nord-coréen Kim Hyong-gil, une première parmi les pays membres des Nations unies (ONU) depuis l'essai nucléaire de Pyongyang du 3 septembre.

Ensuite, le Pérou a pris la même décision le 11 septembre et le Koweït a ordonné samedi dernier à l'ambassadeur nord-coréen So Chang-sik de quitter son territoire, en exhortant également à réduire le nombre du personnel de l'ambassade nord-coréenne de huit à quatre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)