2017/09/13 10:12 KST

Article View Option

(LEAD) La Corée du Nord dénonce les nouvelles sanctions onusiennes

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a condamné des nouvelles sanctions qui ont été adoptées unanimement par le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) suite à son sixième et plus puissant essai nucléaire.

Dans un communiqué publié par l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le ministère des Affaires étrangères a déclaré que les sanctions sont «un produit d'une provocation odieuse visant à priver la Corée du Nord de son droit légitime pour l'autodéfense et étouffer son Etat et peuple à travers le blocus économique à grande échelle.»

L'adoption des sanctions menées par les Etats-Unis prouve que «la voie (que la Corée du Nord) a choisie a été absolument la bonne et renforce sa détermination à suivre cette voie à un rythme plus rapide sans changement jusqu'à la fin», a ajouté le communiqué.

Les sanctions incluent un gel des importations de brut en Corée du Nord au niveau actuel de 4 millions de barils par an et de celles de produits pétroliers à 2 millions de barils, soit la moitié du volume présent.

C’est la première fois que le Conseil de sécurité cible les achats de pétrole du régime nord-coréen à travers des sanctions.

Les Etats-Unis a recherché un embargo total sur le pétrole pour mettre un terme au développement d’armes nucléaires et de missiles balistiques de la Corée du Nord, mais la Chine et la Russie, les deux pays membres parmi cinq nations possédant le droit de veto au Conseil, ont été probablement opposées à toute mesure qui pourrait déstabiliser le pays.

La résolution 2375 inclut également une interdiction sur les exportations de produits textiles nord-coréens, une principale source du revenu pour le régime et des restrictions sur l'utilisation des travailleurs nord-coréens à l'étranger. La résolution interdit également les importations nord-coréennes de gaz naturel liquéfié (GNL).

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)