2017/08/11 08:49 KST

Article View Option

Trump lance un nouvel avertissement à la Corée du Nord

WASHINGTON, 10 août (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a lancé ce jeudi un nouvel avertissement en direction de la Corée du Nord alors que sa récente menace de déclencher «le feu et la furie» contre Pyongyang n’a semble-t-il pas calmé le régime nord-coréen.

Devant des journalistes rassemblés à son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey, Trump a dit clairement qu’il répondrait avec force à toute attaque de la Corée du Nord contre les Etats-Unis ou leurs alliés.

«Ils font cela à notre pays depuis longtemps, depuis de nombreuses années, et il est temps que quelqu’un défende les gens de ce pays et ceux des autres pays», a-t-il affirmé. «Peut-être que la (précédente) déclaration n’a pas été assez dure.»

(AFP=Yonhap)
Le président américain Donald Trump

(AFP=Yonhap)

Trump a créé le 8 août une controverse lorsqu’il a dit qu’il promis «le feu et la furie» si Pyongyang poursuit ses menaces d’attaquer le territoire américain. Beaucoup d’observateurs ont estimé que ces propos sont indignes d’un président américain.

En réponse, la Corée du Nord a menacé de tirer des missiles balistiques vers l’île de Guam dans l’océan Pacifique, où se trouve une base militaire américaine. A la question de savoir ce qui pourrait être plus fort que «le feu et la furie», Trump a répondu par «vous verrez, vous verrez».

Il est également resté évasif sur la possibilité d’effectuer des frappes préemptives sur la Corée du Nord. «Je ne parle pas de ça. Je n’en parle jamais», a-t-il dit. «Ce qu’ils font [...] est une tragédie et cela ne devrait pas être permis.»

Tout comme son secrétaire d’Etat Rex Tillerson, Trump a cherché à temporiser en assurant que Washington sera «toujours» ouvert à la négociation avec le régime reclus même s’il a aussi rappelé que «ça fait 25 ans que l’on négocie».

Le peuple américain doit rester «très confortable», a-t-il tenté de rassurer. «Si la Corée du Nord pense à attaquer quelqu’un que nous aimons ou nous représentons, nos alliés ou nous, ils pourront être très, très nerveux», a-t-il ajouté. «Car des choses pourraient leur arriver comme jamais ils n’auraient imaginé, OK ?»

«Les gens de notre pays sont en sécurité. Nos alliés sont en sécurité. Et je vais vous dire ceci : la Corée du Nord ferait mieux de bien se comporter, ou alors ils vont connaître des ennuis comme peu de nations en ont connu dans le monde», a averti Trump.

A propos de la Chine, le président américain a rappelé l’influence que Pékin pouvait avoir sur son voisin. «Je pense que la Chine peut faire beaucoup plus, oui. La Chine peut. Et je pense que la Chine fera beaucoup plus», a-t-il déclaré.

«Regardez, nous faisons du commerce avec la Chine. Nous perdons des centaines de milliards de dollars chaque année dans le commerce avec la Chine. Ils savent ce que je ressens. Cela ne peut pas continuer ainsi. Mais si la Chine nous aide, j’aurai une position très différente sur le commerce.»

xb@yna.co.kr

(FIN)