2017/08/10 15:52 KST

Article View Option

Séoul demande à Pyongyang l’«arrêt des menaces verbales»

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Cho June-hyuck
Cho June-hyuck

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Cho June-hyuck

SEOUL, 10 août (Yonhap) -- Le ministère des affaires étrangères de Séoul a demandé à la Corée du Nord l’arrêt immédiat des menaces verbales dangereuses comme «attaque d’encerclement de Guam», ce jeudi dans un point presse de routine.

Le porte-parole du ministère, Cho June-hyuck, a noté que «ces menaces verbales de la Corée du Nord, dépassant les limites, sont complètement à l’opposé du consentement du récent communiqué du Forum régional de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ARF)».

«La Corée du Nord doit reprendre le chemin de la dénucléarisation en faisant le bon choix», «en particulier, on réclame que la Corée du Nord réponde à notre initiative pour l’amélioration des relations intercoréennes afin d’instaurer une paix permanente sur la péninsule coréenne», a-t-il dit.

«Le gouvernement déploiera tous ses efforts diplomatiques pour que la Corée du Nord suspende ses provocations et viennent à la table du dialogue pour désamorcer les tensions et réaliser la dénucléarisation en se basant sur une coopération étroite avec les Etats-Unis», a souligné le porte-parole du ministère.

«Quelles que soient les mesures ou les décisions à prendre face à la question nucléaire de la Corée du Nord, notre gouvernement et celui des Etats-Unis chercheront à coopérer et à ajuster en avance», a-t-il conclu dans ce briefing de routine.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)