2017/07/14 18:27 KST

Article View Option

(LEAD) Une nouvelle résolution onusienne entraînera des «mesures correspondantes», selon Pyongyang

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a averti ce vendredi que des «mesures correspondantes» seront prises si le Conseil de sécurité des Nations unies (UNSC) adopte une nouvelle résolution punitive contre elle.

Le conseil onusien s'apprête à imposer de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord en réponse au tir d'essai la semaine dernière de ce que le Nord a décrit comme étant un missile balistique intercontinental (ICBM).

«Si l'UNSC adopte une autre «résolution de sanctions», cela entraînera des mesures correspondantes de la RPDC et (la Corée du Nord) répondra à la «résolution» par un acte de justice», a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, selon l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le tir réussi du missile Hwasong-14 «a parfaitement démontré la volonté et la capacité de la RPDC (République populaire démocratique de Corée) d'annihiler les États-Unis d'un seul coup au cœur même de leur territoire au cas où ils n'agissent pas avec discrétion.»

«Il est temps pour les États-Unis de revoir leur perspective sur la position stratégique de la RPDC, qui a atteint des sommets étourdissants... Ils courent cependant à leur perte en usant de sanctions et de pression contre la RPDC.»

«Cela sera une erreur fatale que de penser que la RPDC, qui s'est hissée au rang de puissance nucléaire digne et état possédant un ICBM, tolérera le trafic de sanctions des États-Unis et des autres forces hostiles.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)