2017/07/12 11:24 KST

Article View Option

Forte diminution du nombre de défections de Nord-Coréens au S1

Photomontage de Yonhap News TV
Photomontage de Yonhap News TV

SEOUL, 12 juil. (Yonhap) -- Le nombre de Nord-Coréens qui se sont installés en Corée du Sud après s’être échappés de leur pays a diminué de 20,8% sur un an au premier semestre, ont montré ce mercredi des données provisoires du ministère de l’Unification.

Un total de 593 Nord-Coréens sont arrivés au Sud au cours de la période janvier-juin alors que 749 Nordistes ont été accueillis durant le premier semestre de l’année dernière, selon les données.

A la fin de juin, le nombre total de transfuges nord-coréens s’élevait à 30.805, ont montré les données. La barre des 30.000 a été franchie en novembre dernier.

Selon des observateurs, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a ordonné le renforcement de la surveillance depuis son arrivée au pouvoir à la fin de 2011.

Depuis le deuxième semestre de l’année dernière, la Corée du Nord a renforcé les contrôles aux frontières et installé des câbles à haute tension le long du fleuve Tumen séparant le Nord de la Chine pour empêcher ses habitants de fuir du pays, selon un rapport de l’Institut coréen pour l'unification nationale (KINU).

La part des réfugiées nord-coréennes a englobé 85% du total au premier semestre, ont montré les données.

Le nombre de nouveaux arrivants a atteint 2.914 pour l’année 2009 mais le rythme de croissance s’est ralenti depuis 2011.

Or, le rythme connaît une nouvelle accélération depuis 2016. Les défections de membres de l’élite nord-coréenne ont également augmenté en 2016 sur fond de durcissement des tensions internationales, ont noté des officiels du gouvernement.

lsr@yna.co.kr

(FIN)