2017/07/07 20:58 KST

Article View Option

Pyongyang fait allusion à une nouvelle provocation

SEOUL, 07 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a indiqué ce vendredi qu'elle pourrait continuer à provoquer les États-Unis, alors que le dernier tir d'essai de missile balistique dans le pays devrait se traduire par de nouvelles sanctions.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié le tir d'essai de mardi de «coffret cadeau» pour les États-Unis et a réaffirmé que son programme nucléaire a pour but de défendre la Corée du Nord de la politique hostile de Washington et de ses menaces de guerre nucléaire.

«Les États-Unis recevront plus de coffrets cadeaux de différentes tailles de la RPDC (République Populaire Démocratique de Corée) sans discontinuer, à mesure qu'ils essaient de détruire, avec des sanctions et de la pression, le pouvoir national et la position stratégique de la RPDC», a indiqué un porte-parole anonyme du ministère dans un communiqué relayé l'Agence centrale de presse nord-coréenne.

Le ministère a aussi laissé entendre que Pyongyang ne discutera pas de sa dénucléarisation avec Séoul après que le président sud-coréen Moon Jae-in a proposé de discuter avec le Nord de plusieurs sujets, notamment du nucléaire et d'un traité de paix. «La question des armes nucléaires et des roquettes balistiques ne concerne que la RPDC et les États-Unis», selon le ministère nord-coréen.

«La RPDC ne négociera pas ses armes nucléaires et missiles balistiques et ne déviera pas de son chemin vers un renforcement de sa force nucléaire à moins que la politique hostile et la menace nucléaire des États-Unis contre la RPDC soient complètement éradiquées», selon le communiqué.

Présentant son dernier tir de missile comme «la dernière porte avant de parachever la force nucléaire de l’État», le ministère a estimé qu'aucun pays doté de missile balistique intercontinental (ICBM) n'a été plus «transparent» que le Nord dans son processus de développement d'ICBM.

Tir du missile balistique Hwasong-14 en Corée du Nord le 4 juillet 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et distribution interdite)
Tir du missile balistique Hwasong-14 en Corée du Nord le 4 juillet 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et distribution interdite)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)