SNS Share
Article View Option

2017/05/14 17:06 KST

Tir de missile : Pékin hausse le ton et accuse Pyongyang

SEOUL, 14 mai (Yonhap) -- La Chine a réagi d’une façon forte en dénonçant le tir d’essai du missile balistique ce matin de la Corée du Nord et a publié un communiqué dans lequel elle affiche son opposition aux activités balistiques de Pyongyang et appelle à l’arrêt des actes pouvant exacerber les tensions dans la région.

Les autorités chinoises ont immédiatement exprimé leur mécontentement contre Pyongyang face à la provocation effectuée à l’ouverture d’un forum de grande envergure, appelé «une Ceinture et une Route» à Pékin aujourd'hui, auquel participe 29 chefs d’Etat et où la Chine présente ses politiques en vue de restaurer la Route de la soie reliant la Chine et l’Europe occidentale.

«Les règlements sur les technologies liées au lancement de missile balistique en Corée du Nord sont bien présents au Conseil de sécurité des Nations-Unies», «la Chine s’oppose aux activités concernant le tir de missiles de la Corée du Nord allant à l'encontre des résolutions onusiennes», a indiqué le communiqué des autorités chinoises annoncé par son ministère des Affaires étrangères ce dimanche.

«La situation actuelle sur la péninsule coréenne est bien compliquée et sensible, il faut que tous les pays concernés fassent preuve de prudence et ne fassent aucun acte qui puisse faire monter les tensions dans la région» a ajouté le communiqué. Cette réaction immédiate de la Chine reflète l’état d’esprit des autorités chinoises sur Pyongyang, secouées par la provocation nord-coréenne le jour du forum «une Ceinture et une Route», fête internationale préparée de longue date.

Le président chinois intervient à l'ouverture du Forum «une Ceinture et une Route», le 14 mai 2017 à Pékin. (AP=Yonhap)
Xi Jinping

Le président chinois intervient à l'ouverture du Forum «une Ceinture et une Route», le 14 mai 2017 à Pékin. (AP=Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)