SNS Share
Article View Option

2017/04/20 20:31 KST

La Corée du Nord critique le Japon au sujet des statues représentant les esclaves sexuelles

SEOUL, 20 avr. (Yonhap) -- La Corée du Nord a critiqué le Japon ce jeudi pour demander que soient enlevées les statues symbolisant l'esclavage sexuel pratiqué par l'armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le journal officiel nord-coréen Minju Joson a assuré que le Japon ne pourra pas effacer les «crimes horribles contraires à l'éthique» qu'il a commis pendant la guerre, a relayé l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). «L'action du Japon concernant la statue de petite fille rappelle un enfant essayant d'éclipser le soleil avec ses paumes.»

Ces statues ont été érigées dans plusieurs pays, notamment en face de l'ambassade japonaise à Séoul et du consulat japonais à Busan. Elles sont devenues une source de tensions diplomatiques entre Séoul et Tokyo, qui a rappelé son ambassadeur en Corée du Sud pendant près de trois mois, en signe de protestation.

«Si le Japon aspire au pouvoir politique, il ne doit pas esquiver la demande de la communauté internationale mais suivre la tendance internationale pour la justice et la paix.»

Le journal a rappelé la tentative infructueuse du gouvernement japonais de faire enlever une de ces statues en Californie.

«L'ambition du Japon de devenir un pouvoir politique tout en évitant son passé est tout aussi invraisemblable que de vouloir devenir un gentleman avant d'avoir pris un bain», a conclu le journal.

Statue symbolisant les victimes de l'esclavage sexuel pratiqué par l'armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.
Statue symbolisant les victimes de l'esclavage sexuel pratiqué par l'armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)