SNS Share
Article View Option

2017/04/19 14:29 KST

Séoul exhorte Pyongyang à ne pas intervenir dans l'élection présidentielle

Le porte-parole du ministère, Lee Duk-haeng. (Photo d'archives Yonhap)
Le porte-parole du ministère, Lee Duk-haeng. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 19 avr. (Yonhap) -- Le ministère de l’Unification a exhorté ce mercredi la Corée du Nord à cesser d’intervenir dans l’élection présidentielle sud-coréenne en notant que cette intervention est destinée à semer la querelle chez les Sud-Coréens.

Le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun a déclaré aujourd'hui que le camp conservateur sud-coréen ne devait pas être autorisé à prendre à nouveau le pouvoir, une déclaration perçue comme une tentative d’ingérence dans l’élection sud-coréenne prévue le 9 mai prochain.

Le ministère de l’Unification a déclaré que la Corée du Nord cherchait à manipuler l'opinion publique et à attiser les conflits en publiant des messages à caractère politique.

«Ce n’est pas nouveau que la Corée du Nord cherche à s’ingérer dans la politique sud-coréenne», a déclaré le porte-parole du ministère, Lee Duk-haeng, lors d’une conférence de presse. «La Corée du Nord doit cesser son comportement anachronique.»

L’ancienne présidente conservatrice Park Geun-hye a été destituée le mois dernier pour un scandale de corruption autour d’elle et de son amie de longue date Choi Soon-sil.

Le candidat favori Moon Jae-in du Parti démocrate de Corée, formation libérale, devance de peu son grand rival Ahn Cheol-soo du Parti du peuple de centre gauche, selon le dernier sondage.

Le site Internet de propagande de la Corée du Nord Uriminzokkiri a rapporté hier que le bloc conservateur cherchait à voter pour Ahn dans le but d'empêcher le candidat libéral Moon d’accéder à la présidence.

lsr@yna.co.kr

(FIN)