SNS Share
Article View Option

2017/04/15 13:42 KST

(2e LD) La Corée du Nord exhibe un missile semblant être un nouveau ICBM

La Corée du Nord exhibe le samedi 15 avril 2017 un missile semblant être un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) lors de son grand défilé militaire organisé sur la place Kim Il-sung, à Pyongyang, à l'occasion du 105e anniversaire de ce dernier, défunt fondateur de la Corée du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
La Corée du Nord exhibe le samedi 15 avril 2017 un missile semblant être un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) lors de son grand défilé militaire organisé sur la place Kim Il-sung, à Pyongyang, à l'occasion du 105e anniversaire de ce dernier, défunt fondateur de la Corée du Nord. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 15 avr. (Yonhap) -- La Corée du Nord a exhibé un missile semblant être un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM) lors de son grand défilé militaire qui a eu lieu ce samedi sur la place Kim Il-sung à Pyongyang à l'occasion du 105e anniversaire de ce dernier, défunt fondateur de la Corée du Nord.

Sur les images télévisées, un énorme camion transportant le missile en question est apparu sur la principale place de la capitale nord-coréenne et est passé devant la tribune où se trouvaient les hauts dignitaires du régime dont le dirigeant Kim Jong-un.

Pour l'armée sud-coréenne, c'était un nouveau type d'ICBM. «Nous estimons qu'il s'agit d'un nouveau ICBM», a noté une source militaire. «Il paraît plus long que les KN-08 ou KN-14 existants», a-t-elle ajouté. C'est la première fois que la nation très secrète dévoilait la nouvelle arme, apparemment encore en développement, à un événement de ce genre.

Durant la parade militaire, d'autres missiles balistiques ont été présentés, notamment des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) et des missiles balistiques de portée intermédiaire (IRBM) appelés Pukguksong-2 par Pyongyang et aussi connus sous l'appellation KN-15.

En février dernier, le Nord a testé un Pukguksong-2 qui a parcouru plus de 500 km au-dessus de la mer de l'Est. Pyongyang avait ensuite parlé de «succès total».

Des missiles balistiques Scud-ER, missiles sol-air KN-06, missiles antinavire et des roquettes d'artillerie 300 mm ont également pu être aperçus sur la place Kim Il-sung.

Ce défilé d'armes stratégiques apparaît aux yeux de grand nombre d'observateurs comme une démonstration par Pyongyang de sa force militaire face au monde extérieur et plus particulièrement les Etats-Unis qui semblent avoir placé la Corée du Nord dans leur ligne de mire.

Sur cette image de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), des missiles balistiques de portée intermédiaire Pukguksong-2 sont présentés lors du défilé militaire marquant le 105e anniversaire du défunt fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-sung, sur la plus grande place de Pyongyang, le samedi 15 avril 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Missiles Pukguksong

Sur cette image de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV), des missiles balistiques de portée intermédiaire Pukguksong-2 sont présentés lors du défilé militaire marquant le 105e anniversaire du défunt fondateur de la Corée du Nord, Kim Il-sung, sur la plus grande place de Pyongyang, le samedi 15 avril 2017. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

lsr@yna.co.kr

xb@yna.co.kr

(FIN)