SNS Share
Article View Option

2017/03/16 14:53 KST

THAAD : l'armée commence à étudier l'impact sur l'environnement

Terrain de golf à Seongju (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 16 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud a commencé une évaluation de l'impact sur l'environnement, sur le terrain de golf situé à Seongju, alors que le déploiement du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) a commencé, a déclaré ce vendredi l'armée, une décision pour accélérer l’installation dans un contexte de menaces croissantes de la Corée du Nord.

Le ministère de la Défense a choisi une entreprise en décembre pour effectuer une étude sur l'impact environnemental sur le site qui accueillera le système THAAD. A la fin du mois dernier, la société a lancé l'étude pour déterminer si le THAAD affectera ou pas l'agriculture et la santé des résidents à proximité, a fait savoir un officiel ministériel à l'agence de presse Yonhap.

«Alors que la Corée du Nord est en train d’améliorer rapidement ses capacités nucléaires et balistiques, Séoul et Washington ont renforcé leurs efforts pour achever l'installation de la batterie THAAD le plus tôt possible», a-t-il dit.

Le processus de déploiement du système THAAD a commencé la semaine dernière. Les premiers éléments sont arrivés à la base aérienne américaine d'Osan, à Pyeongtaek, à 70 kilomètres au sud de Séoul. «Le radar du THAAD et d'autres éléments seront livrés en Corée du Sud bientôt ou plus tard (ce mois-ci) et feront l’objet d’un test opérationnel avant le déploiement», a indiqué l'officiel, en rejetant les rapports selon lesquels le radar arrivera ce jeudi.

Le déploiement pourrait être achevé dans un ou deux mois et le système pourrait entrer en service en avril au plus tôt, ont dit des officiels militaires. Le personnel qui va déployer les éléments du THAAD à Seongju et effectuer un test devrait venir des unités THAAD à Guam et Fort Bliss, base de l'armée de terre des Etats-Unis située dans l'extrême ouest du Texas.

Site de déploiement du système THAAD

Une batterie THAAD comporte six lanceurs, 48 intercepteurs (huit par lanceur), une unité de communication et de contrôle de la mise à feu et un radar AN/TPY-2.

Le THAAD est conçu pour intercepter des missiles de courte et moyenne portées, tels que les Scud et Rodong, dont la portée peut atteindre 3.000 kilomètres et l'altitude 40 à 150 kilomètres.

Séoul et Washington ont insisté sur le fait que le système est purement défensif et ne pose aucune menace aux autres pays de la région. Mais la Chine est fortement opposée au déploiement, revendiquant que les radars du THAAD pourraient espionner ses avions et lancements de missiles.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)