SNS Share
Article View Option

2017/03/13 17:04 KST

«La demi-sœur du leader nord-coréen est en charge d’un organe de décision des armées»

SEOUL, 13 mars (Yonhap) -- Le chef du Centre de l’information stratégique sur la Corée du Nord (NKSIS) et chercheur invité de l’institut Sejong, Lee Yun-keol, a noté que la demi-sœur du leader nord-coréen, Kim Sol-song, est en charge d’un organe de décision du commandement suprême.

Cet organe est appelé cellule révolutionnaire de la politique du Songun (doctrine accordant la priorité à l’armée) et dépend du commandement suprême des armées nord-coréennes. Kim Sol-song (âgée de 44 ans) est née de l’union entre Kim Jong-il et sa deuxième femme Kim Yong-suk alors que Kim Jong-un est le fils de la troisième femme de Kim Jong-il, Ko Yong-hui.

Les activités de Kim Sol-song n’ont pas été rendues publiques jusqu’à aujourd’hui et les observateurs analysent qu’elle détient tout de même un certain pouvoir même si elle semble exclue du noyau de la gouvernance du pays.

Mais le chercheur Lee a déclaré que «le fait que la cellule révolutionnaire de la politique du Songun, l’organe supérieur de décision des politiques du régime nord-coréen a été créé durant le règne de Kim Jong-il afin d’assister à la prise de décision de Kim Jong-un a été confirmé».

«Le chef suprême de cet organe est le leader nord-coréen Kim Jong-un dans son apparence mais il a été confirmé que c’est Kim Sol-song qui dirige effectivement cet organe», a-t-il dit. Kim Jong-un a été recommandé au poste de commandant suprême le 30 décembre 2011 juste après la mort de son père, Kim Jong-il. Le chercheur Lee a ajouté que «c’est le premier titre officiel que Kim Jong-un a assumé».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)