SNS Share
Article View Option

2012/09/13 14:01 KST

Une loi sur la sécurité des sources radioactives en vigueur en Corée du Nord

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord a mis en place une série de lois pour une meilleure gestion de ses installations nucléaires, selon une copie de la nouvelle législation rendue publique ce jeudi, illustrant les efforts du pays doté de l’arme nucléaire visant à promouvoir la sécurité des matières radioactives.

  
La loi sur la protection contre la contamination radioactive, promulguée le 29 août de l’année dernière, cherche principalement à assurer une gestion sûre des substances radioactives, des installations nucléaires et des déchets liés ainsi qu’une meilleure surveillance des effets sur l’environnement, a indiqué le texte de cette loi dont l’agence Yonhap a obtenu un exemplaire.

  
La loi, composée de six chapitres et de 50 articles, a été conçue pour «prévenir la contamination radioactive et aider à protéger la vie et la santé du peuple ainsi que l’environnement», a-t-elle indiqué.

  
Afin d’assurer la sécurité des sources radioactives, cette loi appelle à évaluer la sécurité et les effets sur l’environnement avant la construction d’une installation nucléaire.

  
«Dans le cas de la construction d’une installation nucléaire, les organisations et les firmes sont sujettes à une évaluation sur les effets environnementaux de la part de l’organisation en charge de la protection du territoire et de l’environnement», stipule le chapitre III. Ce dernier leur demande également de se soumettre à un examen de l’organisme responsable de la sûreté nucléaire en vue de déterminer la stabilité et la sécurité de leurs installations nucléaires.

  
Selon la loi, dans l’éventualité d’une pollution radioactive, une équipe de contrôle spéciale est lancée pour repérer les produits agricoles et marins contaminés, et des tests d’air, d’eau et du sol autour des installations nucléaires sont effectués régulièrement en temps normal.

  
D’après des rapports, le pays communiste opère un réacteur de recherche nucléaire de 5 mégawatts parmi d’autres installations du même type et les travaux de construction d’un nouveau réacteur à eau légère à Yongbyon auraient progressé.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)