SNS Share
Article View Option

2012/08/21 21:33 KST

Signes avant-coureurs d'augmentations salariales au Nord

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- Economy Research, une importante revue nord-coréenne nord a, de façon inhabituelle, particulièrement insisté sur l'importance des augmentations salariales, un signe qui pourrait indiquer une prochaine hausse des rémunérations dans le cadre des réformes de l'économie du Nord en difficulté.

  
«Dans un système socialiste, les prix des produits de grande consommation et des services sont fixés en fonction du niveau des revenus issus du travail des ouvriers», a mentionné dans sa deuxième édition de l'année, le magazine trimestriel nord-coréen, repris par l'Agence de presse Yonhap.

  
«Le système socialiste des revenus du travail ne peut devenir effectif que lorsque les salaires sont suffisamment (élevés) pour garantir un niveau de vie moyen aux citoyens et que les prix des biens et services sont fixés à un niveau suffisamment (élevé) pour augmenter la qualité des composants (des biens et des services)» a précisé le magazine.

  
L’accent mis sur le niveau des salaires par le magazine a été largement interprété comme un appel à la hausse des rémunérations dans le pays communiste, où l’inflation vertigineuse du prix du riz et des autres denrées de première nécessité lamine l’économie et la population.

  
Les ouvriers du Nord gagnent en moyenne environ 3.000 wons nord-coréens par mois, sachant qu’un kilo de riz, l'aliment de base, coûte 5.000 wons.

  
Cette hausse des salaires ferait partie des réformes en cours du Nord, connues sous le nom de «nouveau système de gestion économique du 28 juin», qui prévoirait également la fin progressive du système de rationnement.

  
Le Service national du renseignement sud-coréen (NIS) a aussi déclaré récemment que le Nord cherchait à augmenter les salaires dans le cadre de ses réformes économiques.

  
Lors de ses précédentes mesures réformistes en 2002, le Nord avait augmenté les salaires et le prix du riz afin de les harmoniser avec ceux du marché, mais l'inflation galopante, découlant de l'augmentation de la masse monétaire, avait provoqué l’échec de cette réforme.

  
«L’article du magazine annonce une augmentation des salaires en soulignant l'importance de l'ajustement des salaires à des niveaux en rapport avec le coût de la vie», a déclaré Lee Yong-hoon, analyste du SK Research Institute.

  
Selon de récents reportages, le Nord pourrait commencer mettre en œuvre ses réformes du 28 juin dès le second semestre de cette année, a déclaré Lee.

   catherine@yna.co.kr
(FIN)