> Corée du Nord
2012/05/30 10:53 KST
Pyongyang condamne le rapport américain sur les droits de l’Homme


SEOUL, 30 mai (Yonhap) -- Pyongyang s’en est violement pris aux Etats-Unis pour leur récent rapport annuel critiquant la situation pitoyable des droits de l’Homme en Corée du Nord, en le décrivant comme un «produit de la politique hostile des Etats-Unis» vis-à-vis du Nord.

  
«Nous condamnons avec amertume le rapport ignoble sur les droits de l’Homme élaboré par les Etats-Unis», a affirmé le ministère des Affaires étrangères de Pyongyang dans une déclaration en anglais relayée hier soir par l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

  
Selon le ministère, le rapport américain est basé sur des rumeurs concoctées par une poignée de traîtres et de criminels qui ont abandonné leur pays, faisant référence aux réfugiés nord-coréens installés au Sud.

  
La Corée du Sud abrite actuellement plus de 23.500 transfuges venus du Nord. Un grand nombre d’entre eux ont offert divers témoignages sur les abus des droits humains de l’autre côté de la frontière, comme des actes de torture, des exécutions publiques et l’existence de camps de prisonniers politiques.

  
La réaction de colère de Pyongyang survient quelques jours après que le département d’Etat américain a estimé dans un rapport que la situation des droits de l’Homme en Corée du Nord était «extrêmement mauvaise».

  
Le rapport a soutenu que les 24 millions d’habitants que compte la Corée du Nord étaient soumis à des contrôles rigides dans leur vie de tous les jours et que les camps de prisonniers politiques, où les conditions de vie sont très dures, étaient très importants en taille.

  
Dans un rapport publié la semaine dernière, Amnesty International évalue le nombre des prisonniers politiques à 200.000 répartis dans six camps différents, où les conditions de détention sont décrites comme atroces.

  
Pour sa part, le Nord s’est contenté de nier platement ces accusations en les percevant comme une tentative de Washington visant à renverser son régime. «Le tapage des Etats-Unis sur les droits de l’Homme (contre le Nord) est en fait un produit de la politique hostile des Etats-Unis (à l’égard du Nord) pour isoler et étouffer à n’importe quel coût le système socialiste», a ajouté le ministère nord-coréen.

  
Ce dernier a aussi accusé les Etats-Unis d’être «le pire abuseur des droits de l’Homme au monde», en affirmant que le pays a massacré des centaines de milliers de civils innocents dans différentes parties du monde à travers des agressions et interférences.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)