2018/10/12 10:26 KST

Article View Option

De nombreuses informations erronnées sur la Corée dans les manuels scolaires étrangers

Kim Hae-young, député du Parti démocrate (PD). (Photo d'archives Yonhap)
Kim Hae-young, député du Parti démocrate (PD). (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- De nombreuses erreurs sur la Corée du Sud ont été découvertes dans des manuels scolaires étrangers, a révélé ce vendredi Kim Hae-young, député du Parti démocrate (PD) et membre de la commission de l'éducation du Parlement, citant un rapport dressé par l'Académie des études coréennes (AKS).

L'AKS a examiné un total de 1.707 descriptions et explications sur la Corée du Sud dans des livres scolaires étrangers entre 2014 et 2017 et découvert 1.507 erreurs et omissions dont 772 ont été rectifiées.

A titre d'exemple, des manuels taïwanais, turc, israélien, uruguayen et américain ont décrit les eaux qui se trouvent entre la péninsule coréenne et l'archipel japonais uniquement par l'appellation «mer du Japon» sans mentionner «mer de l'Est» alors que, selon un livre croate, la langue chinoise est utilisée en Corée du Sud.

Un manuel espagnol a confondu le Sud et le Nord en déclarant que les Sud-Coréens souffrent d'une pénurie alimentaire tandis que la situation nutritionnelle est bonne chez les Nord-Coréens. Un autre livre scolaire espagnol a indiqué que le revenu national par habitant de la Corée du Sud se situait seulement entre 3.000 et 10.000 dollars.

«Le gouvernement doit déployer davantage d'efforts pour s'assurer que les étrangers ont des informations correctes sur notre pays», a souligné le député.

lsr@yna.co.kr

(FIN)