2018/10/11 21:43 KST

Article View Option

Moon dit regretter la dispute concernant la construction de la base navale

SEOUL, 11 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a dit ce jeudi «profondément regretter» la dispute concernant la construction de la base navale sur l'île de Jeju dans le sud du pays.

Le gouvernement avait sélectionné Gangjeong, un petit village de pêcheurs, comme site d'accueil de la base navale en 2007, quand Moon était chef de cabinet du président Roh Moo-hyun.

Le projet avait rencontré l'opposition des résidents et d'activistes, qui craignaient que la base déclenche une course régionale à l'armement et endommage l'environnement. La construction de la base a été achevée en 2016.

Moon a rencontré ce jeudi les résidents de Gangjeong dans le village après avoir assisté à la revue de la marine à Jeju.

«Il devrait y avoir une légitimité procédurale et démocratique même en matière de sécurité nationale, mais cela n'a pas été le cas», a déclaré Moon.

Il a appelé à la réconciliation au sein du village, notant que la communauté locale a été détruite par les divisions engendrées par le projet.

Le gouvernement a abandonné l'année dernière une action en justice contre des habitants de l'île de Jeju et des militants pour avoir entravé la construction de la base navale dans une décision visant à promouvoir selon lui l'unité nationale.

En mars 2016, la marine a saisi la Cour centrale du district de Séoul afin d'exercer son droit à l'indemnisation à l'encontre de 116 personnes et cinq entités, citant des pertes de 3,45 milliards de wons (3 millions de dollars) provenant de l'argent des contribuables du fait de retards pris dans la construction.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)