2018/09/14 16:06 KST

Article View Option

Le ministre de la Défense clôture le forum annuel sur la sécurité

Song Young-moo, ministre de la Défense, et Chung Eui-young, conseiller à la sécurité du président Moon Jae-in, au 7e Dialogue de Séoul sur la défense (SDD), le 14 septembre 2018.
Dialogue de Séoul sur la défense

Song Young-moo, ministre de la Défense, et Chung Eui-young, conseiller à la sécurité du président Moon Jae-in, au 7e Dialogue de Séoul sur la défense (SDD), le 14 septembre 2018.

SEOUL, 14 sept. (Yonhap) -- Le ministre de la Défense Song Young-moo a clôturé ce vendredi le Dialogue de Séoul sur la défense (SDD) après que les participants ont fait part de leur espoir de voir la Corée du Nord se dénucléariser pour établir une paix permanente sur la péninsule coréenne.

Le 7e SDD, un forum annuel sur la sécurité rassemblant des vice-ministres, s'est tenu pendant trois jours dans la capitale sud-coréenne avec comme thème central «Paix durable : du conflit à la coopération» alors qu'un autre sommet intercoréen aura lieu du 18 au 20 septembre à Pyongyang.

Le dialogue a vu la participation d'officiels gouvernementaux, experts de la sécurité et autres responsables de 52 pays et trois organisations internationales, dont les Nations unies et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Des participants du 7e Dialogue de Séoul sur la défense (SDD) à l'hôtel Westin Chosun, le 13 septembre 2018.
SDD 2018

Des participants du 7e Dialogue de Séoul sur la défense (SDD) à l'hôtel Westin Chosun, le 13 septembre 2018.

«Le Dialogue de Séoul sur la défense de cette année a été un lieu pour réunir la volonté du monde entier d'explorer une voie vers la paix à travers le dialogue et la coopération vis-à-vis de la péninsule coréenne, qui est un symbole de tension et d'instabilité», a dit le vice-ministre sud-coréen de la Défense, Suh Choo-suk, à la cérémonie de clôture.

«Les réunions bilatérales que nous avons eues séparément avec des représentants de pays participants ont été une bonne occasion pour communiquer en tête à tête, améliorer la confiance entre les Etats et renforcer la coopération dans la défense», a-t-il poursuivi.

En marge du forum, Suh a eu une série de réunions bilatérales et multilatérales, notamment avec des officiels du Canada, de l'Italie, de la Turquie et de l'Egypte. Ces rencontres se sont focalisées sur la coopération dans l'industrie de l'armement et sur les efforts conjoints pour promouvoir la paix à travers le monde.

Durant ces discussions, les participants ont traité divers sujets comme la cybersécurité, la dénucléarisation, la construction de la confiance régionale et la sécurité maritime.

Le SDD a vu le jour en 2012 avec la participation de vice-ministres de la Défense et d'experts civils du domaine de la défense. Son objectif est d'aider à construire la confiance entre les pays et de faire baisser les tensions militaires dans la région.

xb@yna.co.kr

(FIN)